WRC - Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing, veut gagner

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

WRC - Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing, veut gagner



Depuis son arrivée à la tête de Citroën Racing en remplacement d'Yves Matton, Pierre Budar n'a pas eu la tâche facile. Assainir les relations dans l'équipe, prendre la décision de se séparer de Kris MEEKE, poursuivre le développement de la C3WRC et s'assurer assez tôt les services d'une équipe de pilotes performantes ont fait partie de ces nombreuses tâches prioritaires.


« Nous nous sommes rapidement aperçus que si l’on voulait posséder une équipe compétitive, nous avions besoin de Sébastien Ogier pour continuer d’avancer. Je ne le connais pas vraiment. Nous avons appris à nous connaître, les discussions ont été longues et il fallait un cadre clair » déclare Pierre Budar.


Et les objectifs sont clairs : « L’objectif est clairement d’aller chercher un titre mondial : celui des pilotes ou celui des constructeurs. C’est vrai que mathématiquement avec seulement deux voitures au départ, nous sommes en position de faiblesse vis-à-vis de Toyota ou Hyundai. C’est un choix assumé. Je préfère posséder deux voitures avec lesquelles nous allons pouvoir travailler sereinement, procéder à du développement plutôt que d’éparpiller ses forces. Et puis on a deux bons pilotes. »


Les moyens dégagés et les objectifs fixés, Citroën racing retrouve l'ambition dès ce Monte Carlo : "On a des atouts dans notre jeu. Nous avons aussi des faiblesses. Sébastien a gagné sept fois le Monte Carlo ; il découvre aussi la voiture même s’il a pu faire pas mal d’essais à l’intersaison, rouler dans différentes conditions. Je préfère rester prudent. La concurrence dispose de voitures et de pilotes aguerris et puis bien souvent, le Monte Carlo, c’est plus une question d’intelligence que de performance pure.   Cela pose la question de savoir quelles options vont prendre nos pilotes pour aborder cette course. La prudence ? L’attaque ? »


Pour autant, Pierre Budar sait que la tâche ne sera pas facile " « On va tout faire pour essayer de gagner cette année. En même temps, on ne veut pas engager de joker à la légère en termes de développement. Si la C3 WRC connaît des évolutions, il faut plus les attendre en fin de saison. On mettra le temps qu’il faut avec à l’esprit, l’idée de cumuler les jokers pour 2020 et d’apporter alors de vraies évolutions. On s’est déjà mis de grosses contraintes pour la saison »


A l'issue de la première journée du Rallye de Monte Carlo, les deux Citroën pointent respectivement à la deuxième et quatrième place du classement.


Source : ouest france