WRC : En 2019, Citroën doit gagner

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

WRC : En 2019, Citroën doit gagner


Présentée hier, la nouvelle Citroën C3 WRC est l'arme avec laquelle Citroën entend revenir au plus hait sommet du WRC en 2019.


Avec sa nouvelle équipe de pilotes dont Sébastien Ogier, champion du monde en titre, et Esapekka Lappi, Pierre Budar, Directeur du Citroën World Rally Team, déclare " Nous devons gagner, nous sommes bien sûr ici pour ça. Nous démarrons la saison avec cet objectif et, avec ce line-up de pilotes, nous avons de très bonnes raisons d'y penser."


Remplaçant Yves Matton, Pierre Budar est à la tête de l'équipe depuis 11 mois et a introduit une série de changements tant au niveau technique que du développement, les pilotes étant la dernière phase de ces changements.


"Nous verrons si les progrès sont suffisamment bons, mais nous avons eu une année pour revoir l'équipe. Il y a eu de nouvelles personnes impliquées sur le plan technique l'an passé et désormais de nouveaux pilotes, donc évidemment nous espérons avoir fait le travail nécessaire pour gagner à nouveau. Nous avons fait quelques modifications sur la voiture, surtout au niveau des suspensions, de la géométrie et des amortisseurs, mais c'est un travail continu pour améliorer la voiture dans chaque domaine, et ça doit toujours être fait, ce n'est jamais terminé. Nous avons fait des propositions à nos nouveaux pilotes pour nous assurer que nous travaillons dans la bonne direction. Il est très intéressant d'avoir de nouveaux pilotes qui viennent de différentes voitures, ils ont tous des expériences différentes donc il a été intéressant de connaître leurs sensations avec notre voiture. Ça a été une bonne surprise qu'ils aient le même avis [sur ce qu'il faut améliorer], nous avons ainsi une vraie vision de ce qu'il faut faire progresser."



Sébastien Ogier estime lui que la marque peut revenir au premier plan Nous avons une bonne sensation, une bonne première impression avec la voiture", a déclaré le pilote français. "Chaque kilomètre parcouru dans la voiture a donc été très important. Il s'agissait d'une découverte car nous essayons d'analyser dès que possible ce qui ne va pas avec la voiture et ce que nous aimerions améliorer. Esapekka et moi avons pointé des domaines sur lesquels nous aimerions travailler afin de rendre la voiture encore plus forte, donc c'est excitant, et avoir une vraie comparaison avec la Toyota et la Ford est intéressant pour l'équipe. Ce qui compte le plus est d'avoir une voiture qui peut se battre pour le championnat, donc avec un peu de chance nous l'aurons et nous pourrons déjà démarrer la saison à un bon niveau avant de devenir encore plus forts."


Source : motorsport

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon