top of page

Les actualités Citroën 

Vincent Cobée ne dis pas non à un retour de Citroën en WRC mais pas tout de suite


Après un peu plus de deux années en demi-teinte, Citroën annonçait, fin 2019, son retrait du WRC alors qu'il lui restait un an d'engagement. Le départ de Sébastien Ogier, seul pilote de pointe, déçu des performances de la C3 WRC, a contraint Citroën a jeté l'éponge et dire au revoir à une discipline sportive qu'elle a marqué de son succès.

Au détour d'une interview, Vincent Cobée, Directeur Général de Citroën, a été interrogé sur le retour manqué de Citroën en WRC. Revenant, fort logiquement sur les succès que Citroën a connu dans cette discipline, Vincent Cobée déclare « La première chose à noter : Citroën a une histoire récente étonnante dans le sport automobile. Le nombre de victoires de championnats et de courses, la crédibilité, l’expérience et le savoir-faire en matière de rallye, nous devons reconnaître et célébrer cet exploit. »


Lors de l'annonce du retrait de Citroën, la marque avait justifié son choix par la déconnexion de plus en plus croissante entre le WRC et Vincent Cobée le confirme « Une décision a été prise fin 2019 de quitter le WRC pour des raisons que je ne connais pas en détail. Je comprends et respecte la décision. La destination du sport ne correspondait probablement pas à ce que Citroën voulait faire et il y avait une déconnexion croissante entre le WRC et ses fans et ce que la marque promouvait en termes de produit. C’est une décision rationnelle mais difficile."


Même si les retours étaient très bons, l'insuccès rencontrait par la C3WRC ne permettait pas de mettre en valeur la C3 qui, de plus, ne misait pas du tout sur un quelconque dynamisme, optant pour le confort total. Il y avait donc une incohérence entre les produits vendus et la discipline sportive, la marque ne pouvant vraisemblablement pas promouvoir le dynamisme et la sportivité. Mais Vincent Cobée n'est pas fermé à un éventuel retour de Citroën en WRC puisqu'il estime que"dans certaines années, une autre décision peut venir, peut-être – il ne faut jamais dire jamais – mais pour le moment, c’est ainsi et je suis d’accord. ». Maintenant que la C4 promeut davantage de dynamisme dans ses lignes et que le règlement du WRC a opté pour l'hybride, Citroën pourrait-il faire son retour en WRC d'ici quelques années ? C'est possible et, en tout cas, fort souhaitable.


281 vues3 commentaires

Posts similaires

Voir tout

3 komentarai


Il est vrai que le le sigle GTI ne fait plus vendre (cf la 208 GTI, la VW UP GTI, voire la GOLF, la 308 GTI vient d'être retirée du catalogue).

Il est vrai que la course à la puissance et à la polyvalence, ont assagi et alourdi ces voitures, y compris niveau prix (UP excepté).

Sans doute une exception: la MAZDA MX5, cabriolet le plus vendu dans le monde, qui renoue avec l'esprit des bombinettes d'antan: légèreté, plaisir d'un moteur atmosphérique qui monte dans les tours avec allégresse, équipement "juste ce qu'il faut", et ce, dès sa version la plus modeste (1.5 l de cylindrée de 131 cv), au résultat prix/plaisir avéré !


Patinka

Citrofan
Citrofan
2020-07-21

La C4 est plus dynamique mais pas hybride.

Pour avoir eu des jeunes en développement durable, je peu dire que vraiment peu d’entre eux se sentent concernés par l’écologie! Ça vient peut-être après ?

Patinka

bernardfr.caron
bernardfr.caron
2020-07-21

C'est encore dans le vent les courses avec le pétrole comme énergie ? Il y a encore un public, jeune, sur le sujet ? Ces courses sont complètement à repenser.

Patinka
bottom of page