top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis va fabriquer des boîtes de vitesses en Russie

Dernière mise à jour : 27 janv. 2022


Initialement, l'usine de Kalouga était une co-entreprise entre le groupe PSA et Mitsubishi, dont PSA détenait 70% des parts, avec pour objectif la fabrication des Peugeot 4007 et Citroën C-crosser ainsi que des Peugeot 308 et Citroën C4 L. Après quelques années difficiles, l'usine de Kaluga a connu un investissement de 500 millions d'€ en 2019 et voir, en 2022, son avenir assuré avec de nouveaux véhicules et pièces à fabriquer.

Conformément aux plans stratégiques de développement systématique de l'usine, Stellantis continue de travailler sur de nouveaux projets dans la région de Kalouga. Le groupe Stellantis avait, récemment, annoncé un certain nombre de projets industriels clés en Russie à l'usine de Kalouga, tels que : la localisation d'une nouvelle plate-forme pour la production de mini-fourgonnettes et de fourgonnettes compactes pour passagers Peugeot, Citroën et Opel ; le montage en série de moteurs diesel destinés à l'exportation (le seul moteur diesel produit localement en Russie dans le segment des voitures particulières); la création d'un hub d'exportation sur la base de PSMA Rus pour la fourniture de véhicules utilitaires et de moteurs aux marchés internationaux, ainsi que l'assemblage d'un modèle commercial du nouveau Fiat Scudo.


La mise en œuvre du plan stratégique bat son plein. Stellantis a lancé avec succès la production de 6 nouveaux véhicules, a commencé la production de moteurs diesel pour voitures particulières et véhicules utilitaires légers en mai 2021, avec une livraison à l'exportation ultérieure dès le mois d'octobre 2021. Actuellement, PSMA Rus lance l'assemblage de modèles commerciaux d'Opel Vivaro, Citroen Jumpy et Peugeot Expert pour les livraisons à l'exportation, qui commenceront dans un proche avenir.


Un autre projet important à l'usine PSMA Rus sera le lancement de la production de transmissions manuelles fin 2022. L'entreprise travaille activement à approfondir la localisation de l'unité, localisation qui était initialement prévue pour 2027. L'expansion de la production et le lancement de nouveaux projets en 2021 ont permis de créer plus de 1 000 emplois supplémentaires dans la région de Kalouga.

Mots-clés :

511 vues1 commentaire

1 Comment


Unknown member
Jan 24, 2022

il s'agit probablement de continuer à produire là-bas moteurs et boites à vitesse manuelle qui ne satisfont plus aux normes Européennes .

Les Russes ont du pétrole et la pollution de l'air n'est pas une préoccupation du dirigeant suprême de la Fédération de Russie - nos constructeurs s'en réjouissent .

Like
bottom of page