PSA va électrifier sa gammes d'ici 2025

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

PSA va électrifier sa gammes d'ici 2025



"PSA est prêt pour la mobilité automobile électrifiée", a annoncé hier Alexandre Guignard, directeur de la Business Unit Low Emission Vehicles de Groupe PSA. Dès 2019, 100% des nouveaux modèles lancé sur le marché seront disponibles soit dans une version hybride rechargeable (PHEV), soit dans une version totalement électrique (BEV). Le constructeur recevait la presse sur son emblématique site de production sochalien pour dévoiler le calendrier de cette ère électrique.

Elle débutera donc dès septembre prochain, avec le DS7 Crossback E-Tense 4x4, hybride rechargeable du segment C-SUV. Il reviendra à DS3 Crossback E-Tense d’inaugurer la plateforme CMP en version électrique fin 2019, la version thermique ayant été présentée la semaine dernière. Développée en partenariat avec Dongfeng, cette plateforme CMP sera le support des véhicules de segments B et C 100% électriques du groupe, tandis que la plateforme EMP2 est dévolue aux hybrides rechargeables des segments C et D.

Suivront d'ici 2021 les lancements commerciaux des Peugeot 3008 PHEV et 508/508 SW PHEV, de l’Opel/Vauxhall Grandland X PHEV et du Citroën C5 Aircross PHEV. La feuille de route électrique de Groupe PSA est donc très hybride rechargeable pour commencer.

Objectif d’électrification de toutes les gammes en 2025 Alexandre Guignard a par ailleurs rappelé que PSA opérait déjà avec 6 BEV. Certes, mais les Peugeot iOn et Citroën C-Zéro sont des i-MiEV de Mitsubishi et l’Opel e-Ampera a été retirée du marché européen car venant du catalogue GM… Cela étant, un retour sur expérience a été tiré de l’exploitation de ces voitures électriques, en termes d’attente des clients, d’identification des problématiques commerciales et de distribution.

D’autant que les perspectives sont alléchantes, selon les chiffres présentés à la presse. Si aujourd’hui le parc électrifié mondial (PHEV + BEV) est estimé à 1 million d’unités, la projection de PSA est de le voir décupler à horizon 2025, dont 3,5 millions pour la seule zone Europe. Avant d’arriver à l’objectif d’électrifier l’intégralité des gammes VP et VUL de ses 5 marques en 2025, un point d’étape sera fait en 2021 quand Groupe PSA devrait avoir 8 hybrides rechargeables et 7 modèles totalement électriques.

Modularité, flexibilité et polyvalence Le rythme d’électrification peut sembler soutenu, voire improbable. Il est en fait rendu possible par les plateformes EMP2 et CMP, totalement modulaires car "multi-énergies", avec quelques ajustements à la marge. Mais pour la même formation des opérateurs, des process opérationnels et des équipements identiques, les lignes pourront assembler de façon aléatoire modèles thermiques, hybrides rechargeables et électriques. Les économies ainsi réalisées sont substantielles et la flexibilité énorme en fonction de la demande du marché.

Ainsi, Poissy verra sortir la DS3 Crossback électrique. La nouvelle plateforme CMP concernera également la future Opel Corsa électrique, qui sera assemblée de l’usine de Saragosse. Les PHEV montés sur EMP2 sont affectés à Mulhouse (DS7 Crossback et Peugeot 508), Sochaux (Peugeot 3008, Opel Grandland X), Rennes (Citroën C5 Aircross) et Einsenach (Grandland X).

Les ajustements de l’outil industriel ont été expliqués et une visite de l’atelier d’assemblage des prototypes a été organisée, Autoactu y reviendra ce lundi.


Source :

http://www.autoactu.com/psa-electrifie-ses-marques-avec-les-plateformes-emp2-et-cmp.shtml

125 vues