PSA : Un nouveau directeur à l'usine de Douvrin

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

PSA : Un nouveau directeur à l'usine de Douvrin



L’usine de moteurs de PSA de Douvrin va fermer ses portes ce vendredi jusqu’au 2 janvier pour les congés de fin d’année. 2019 va commencer avec un nouveau directeur : Christophe Montavon succède à Frédéric Piskorski.

Jusqu’au 31 décembre 2018, Frédéric Piskorski est toujours officiellement le directeur de la Française de mécanique. Mais il passe actuellement la main à Christophe Montavon, qui lui succédera le 2 janvier, pour la reprise après la trêve de fin d’année.

Frédéric Piskorski est arrivé en février 2017 à la tête de l’usine de moteurs. Un site industriel en pleine transformation avec le compactage de son périmètre, qui induit une réorganisation physique des lieux, tout en devant faire face à une montée en cadence importante de la production de deux de ses moteurs vedettes, les récents EB (trois cylindres essence) et DVR (quatre cylindres turbo-diesel). Frédéric Piskorski et ses équipes ont connu une période plutôt réjouissante avec des signatures de contrats à durée indéterminée dans l’entreprise, mais aussi un challenge industriel de taille en trouvant des solutions pour améliorer le niveau de production pour répondre à la demande.

Nouveau visage le 2 janvier

Le successeur de Frédéric Piskorski (qui quitte le groupe PSA), Christophe Montavon, occupait jusqu’alors des fonctions tertiaires dans le groupe PSA à Poissy. Il dispose déjà sur son bureau de plusieurs dossiers, dont la poursuite du compactage de l’usine (dont la vente souhaitée de nouveaux terrains), et la poursuite de la production à plein régime des moteurs EB et DVR. Rodé à l’organisation industrielle de PSA, Christophe Montavon est passé par l’usine Sevelnord à Hordain, mais aussi celles de Téhéran, de Wuhan, en Chine, de Vigo en Espagne et de Poissy, dans les Yvelines.

C’est également le 2 janvier que va entrer en fonction la nouvelle organisation de l’usine. La surface apparue après la démolition du bâtiment historique, le 1, va héberger le parking. Le service médical et le comité d’entreprise arrivent dans les locaux du bâtiment 1 restructurés au bord de l’allée centrale. Le bâtiment d’accueil et la barrière d’accès à l’usine sont reculés.


Source :http://www.lavoixdunord.fr/510116/article/2018-12-20/christophe-montavon-succede-frederic-piskorski-la-tete-de-la-francaise-de

0 vue

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon