PSA : Les premiers moteurs électriques sortent des chaînes de Trémery
Auto_728x90.jpg

PSA : Les premiers moteurs électriques sortent des chaînes de Trémery



Après un investissement de 7 millions d'€ et une toute nouvelle chaîne aménagé depuis l'été 2018, les premiers moteurs électriques fabriqués par PSA sont sortis des chaînes de l'usine du Groupe située à Tremery.


« C’est une phase hyper importante parce que PSA ne pouvait plus passer à côté de ce marché. « Il ne représente que 2 % mais connaît une croissance à deux chiffres. » reconnaît Marc Bauden directeur des sites PSa de Trémery et Metz.


Pour le moment, l'usine produit peu de moteurs électriques par jour car il faut régler les machines mais également former les employés pour atteindre un haut niveau de qualité, critère fondamental pour le Groupe. « Pour l’instant, nous sommes encore en phase de mise au point » déclare Marc Baude, en poursuivant « L’enjeu, c’est le procédé de fabrication, mais aussi le calibrage des postes et des compétences et notre contrôle qualité. On scrute le moindre défaut. »


150 000 moteurs d'ici 2021...

Les premiers moteurs assemblés ont été envoyés au banc d'essai pour contrôle. Les prochains exemplaires seront ensuite destinés dans un premier temps au DS3 Crossback E-Tense puis à la nouvelle Peugeot e-208. L'objectif est de parvenir à produire 150 000 unités par an en quatre équipes d'ici 2021.


...puis 900 000 moteurs en 2025

Annoncés en Mai 2018, la coentreprise entre le Groupe PSA et les japonais Nidec va permettre de proposer tous les types d'électrification possible sur une même chaîne avec, à la clé, 220 million d'€ d'investissement.


« Nous changerons d’échelle et pourrons offrir tous les types d’électrification avec un volume de 900 000 moteurs/an d’ici 2025, sans abandonner le diesel et l’essence. Ainsi, nous pourrons nous adapter selon le marché. » déclare Marc Baudens.


L'autre nouveauté est la coentreprise avec Punch Powertain avec comme objectif une nouvelle boîte de vitesse intégrant un moteur électrique permettant un gain de consommation d'essence de 20% et une baisse des émissions de CO2 de 15%. Cette nouvelle boîte de vitesse représente ainsi une belle solution de transition en douceur. Cette nouvelle boîte, dont la fabrication se fera à Metz, se fera à partir de 2025.


L'enteprise Nidec présentera cet été son petit moteur électrique qui, s'il est retenu par le Groupe PSA, sera fabriqué dans l'usine de Trémery, permettant d'assurer l'avenir de l'usine et de ses employés.

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon