PSA : La restructuration des réseaux s'engage pour Opel et Vauxhall

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

PSA : La restructuration des réseaux s'engage pour Opel et Vauxhall



Vauxhall a perdu en 2017 quelques 22% de ses ventes en Grande-Bretagne en 2017 alors que le marché ne reculait sur l’année que de 5.7%. Une baisse rarement constatée chez Vauxhall qui joue à domicile.

C’est Stephen Norman, le nouveau patron de Vauxhall qui a la charge de restructurer le réseau outre Manche. Pour ce faire, le constructeur vient de lancer la résiliation des tous les contrats de ses 326 concessionnaires au Royaume Uni.

Dans la foulée des résiliations, Vauxhall proposera de nouveaux contrats avec de nouvelles conditions dans les prochaines semaines ou prochains mois. Les chefs d’entreprise auront ensuite quelques mois pour discuter, négocier et prendre une décision.

Selon les informations recueillies, le Groupe PSA voudrait supprimer environ 125 concessions et ramener le nombre de ses distributeurs aux environs de 200.

En Grande Bretagne, le réseau Vauxhall emploie quelques 12.000 personnes qui sont désormais inquiètes pour leur avenir au delà de 2019/2020. Stephen Norman a insisté sur le fait que le personnel présent dans les concessions ne perdra pas son emploi mais risque seulement d’être « redéployé » et reparti autrement sur les sites qui resteront en activité. De bien belles paroles que l’on a déjà souvent entendu surtout quand, comme ici, elle n’engage pas vraiment la marque et le groupe PSA qui n’est pas le propriétaire des 326 sites britanniques.

Enfin Stephen Norman justifie cette décision en expliquant que les nouvelles exigences du secteur automobile et celles des marques Opel et Vauxhall ne nécessiteront pas autant de points de vente que ce qu’elles ont actuellement, d’où cette restructuration de la distribution.

En parallèle, PSA vient aussi de lancer cette semaine la résiliation des contrats de 1.600 concessionnaires Opel en Europe avec une échéance à 2 ans. Le groupe industriel aurait pour objectif de ramener son réseau de distribution à environ 1.000 points de vente fin 2020.

On a clairement l’impression que le groupe PSA veut jouer la carte du numérique avec de la vente via internet et surtout sans intermédiaire à rémunérer.

Ces décisions vont dans le sens du plan «Pace» mis en œuvre par PSA. Les décisions vont être prises en fonction de différents facteurs comme la performance commerciale, la rentabilité, la satisfaction de la clientèle et la situation géographique même si on craint de voir apparaître, à l’image des hôpitaux ou de certains services publics, des déserts de concessionnaires dans certaines régions du Royaume Uni et d’Europe Continentale.

Certaines sources proche de ce dossier se justifient et explique qu’en 2017, au Royaume Uni, Volkswagen a vendu la même quantité de voitures avec un réseau qui ne compte que 200 concessionnaires.

Que ce soit outre Manche ou dans certaines régions d’Europe, le marché est tout simplement trop petit pour soutenir un tel réseau de concessionnaires. En d’autres termes, il faut en faire disparaître une partie pour assurer à ceux qui resteront des lendemains meilleurs en matière de rentabilité et de qualité de service.

Affaire à suivre.

Source : 

https://theautomobilist.fr/actualite/groupe-psa-restructuration-reseaux-vauxhall-opel-marche-192515

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon