PSA : L'usine de Kénitra au Maroc débute sa production le 2 Juillet



PSA est en route pour ses premières voitures « Made in Morocco ». Pour sa part, Renault Maroc devrait battre un nouveau record de production cette année. Le gouvernement vise désormais pour ce secteur plus de 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'export d'ici à 2025.

Le groupe PSA produira sa première voiture « Made in Morocco » précisément le 2 juillet prochain, a indiqué à Jeune Afrique Rémi Cabon, directeur général de PSA Maroc, lors du Salon de la sous-traitance automobile qui se tient jusqu’au 27 avril sur le site de la zone franche TFZ de Tanger. Cet événement, qui vise à développer les entreprises de rangs 2 et 3 dans l’automobile, affiche un niveau de participation record avec plus de 300 exposants.

Les premiers véhicules qui sortiront des chaînes de la nouvelle usine PSA à Kénitra seront des « voitures tests », destinées à valider la qualité des produits et des processus de l’usine. Une procédure qui prendra plusieurs mois avant que l’usine ne reçoive le feu vert du groupe pour sa mise en production commerciale. Le nom exact du véhicule n’est pas connu mais il s’agit d’un petit modèle, destiné à l’exportation, issu de la nouvelle plateforme commune, dite CMP, entre PSA et le groupe public chinois Dongfeng, actionnaire minoritaire de PSA.

« La production commerciale devrait intervenir début 2019 », indique à JA Rémi Cabon. Fait notable sur ce projet, le groupe français est en avance de quelques mois sur son calendrier initial par une « mise sous tension » de l’ensemble des parties prenantes.

Le site de Kénitra, situé sur en zone franche, emploie déjà près de 300 personnes et près de 300 recrutements seront conduits avant fin 2018. À cela s’ajoute le Morocco Technical Center, un centre de recherche et développement de 200 personnes, qui vient juste d’être créé.

100 000 voitures par an

Annoncée en 2015, l’usine PSA fait l’objet d’un investissement total de 557 millions d’euros. Celui-ci doit conduire à une capacité initiale de 90 000 véhicules par an. Ce chiffre sera en réalité de 100 000 voitures par an « sans investissement complémentaire, mais en optimisant le projet » selon Rémi Cabon. Dans une seconde phase, un doublement de la capacité du site est déjà prévu pour la porter à 200 000 véhicules par an.

Le groupe PSA a par ailleurs confirmé un taux initial d’intégration locale de 60 %, notamment grâce à une usine de moteurs dont la production test a débuté il y a trois semaines. La cible actée avec le gouvernement est un taux d’intégration de 80 % à moyen terme, soit au moins 1 milliard d’euros d’approvisionnements marocains pour le groupe PSA.

Source : 

http://www.jeuneafrique.com/555292/economie/maroc-psa-debutera-sa-production-le-2-juillet-dans-un-secteur-automobile-en-plein-boom/

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon