Pour Citroën, l'Inde représente un levier de croissance

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Pour Citroën, l'Inde représente un levier de croissance


Citroën voit en l'Inde un vivier de croissance lui permettant d'augmenter ses ventes mondiales dans les cinq prochaines années. Pour s'assurer cette croissance, la marque lancera le C5 Aircross dès le troisième trimestre de 2020 avant de lancer un nouveau modèle chaque année. D'ici 2021, une gamme de trois modèles seront lancées et fabriquées sur place. Pour ce faire le Groupe PSA investit 100 millions d'€.


Pour atteindre l'objectif de 2% de parts de marché, Citroën se place au cœur du marché avec un accent sur les SUV qui, comme partout, raflent tous les suffrages. Linda Jackson déclare ainsi «Nous entrons comme un constructeur d'images avec le lancement de C5 Aircross. Il sera suivi d'une série de véhicules qui seront lancés au fur et à mesure. Et comme nous l'avons dit, c'est un nouveau lancement chaque année. Et nous allons rafraîchir ces véhicules car j'ai appris qu'il nous fallait une animation régulière, une gestion du cycle de vie de ces produits ... nous n'allons pas en Inde pour en repartir. »


L'inde permettra d'augmenter la part des ventes hors Europe de Citroën. Actuellement, Citroën réalise 80% de ses ventes en Europe. A terme, la marque ambitionne de doubler ses ventes internationales et compte sur l'Inde pour y parvenir. «D'ici trois ans, l'Inde sera beaucoup plus grand en tant que proportion du total. Aujourd'hui, la France est mon plus gros marché. La Chine est la seconde. D'ici 2023-2024, l'Inde doit progresser dans le classement »


Citroën compte sur sa gamme renouvelée en totalité d'ici 2021 pour accroître encore ses ventes et atteindre son objectif de vente fixé à 1.5 million d'unités fin 2021.


Source : india times