top of page

Les actualités Citroën 

Nouveau Citroën C3 Aircross : il pourrait être le premier véhicule bio-hybride de Stellantis


Le nouveau Citroën C3 Aircross vu de trois quart avant

La semaine dernière, je vous informais que le groupe Stellantis annonçait un nouveau programme d'investissement dans son usine de Porto Real au Brésil afin d'en assurer la fabrication de ses technologies hybrides flexfuel. Cette annonce dans l'usine, jumelée avec la présentation au Gouverneur de la région du nouveau C3 Aircross n'était peut-être pas anodine.

Dans quelques semaines, le nouveau Citroën C3 Aircross sera officiellement lancé sur le marché brésilien, quelque temps après sa commercialisation en Inde. Si le dernier SUV de la Marque disposerait de trois finitions, il ne serait disponible avec un moteur 1.0 essence de 120 chevaux associé à une boîte auto CVT à sept rapports.

Mais, ce lancement pourrait être suivi, peu après, par une nouvelle offre moteur qui permettrait au C3 Aircross de prendre un net avantage sur son segment. En effet, de récentes rumeurs font état que le dernier né de la Marque puisse être le premier véhicule du groupe Stellantis à disposer d'une motorisation hybride Flexfuel né des récentes annonces de Stellantis sur le développement de l'électrification au Brésil au travers d'une offre association l'électrification à l'éthanol pour être, à la fois, efficace en termes de réduction des émissions et accessible pour le consommateur.


C'est dans cet axe d'accessibilité que le C3 Aircross pourrait donc être la première voiture du groupe à proposer une offre bio-hybride qui pourrait être, soit un alterno-démarreur générant une faible puissance (3kW) et associé à une batterie de 12 volts, soit le dernier système de Stellantis proposé sur le C5 Aircross Mhev en Europe et adapté au Brésil comprenant une batterie de 48 volts et un moteur électrique, plus puissant, intégré dans la boîte automatique.

Basé sur une variante accessible de la plateforme CMP, le C3 Aircross paraît dont tout indiquer pour recevoir de telles motorisations qui lui permettrait, dans les deux cas, de proposer une offre électrifiée et accessible et de prendre un net avantage sur son segment en sus de sa version 7 places qui est un autre atout important.

Il faudra attendre les annonces prochaines de Citroën au Brésil pour voir si cette arrivée de moteurs bio-hybride sur le C3 Aircross est confirmée et quand ils seront installés. Peu de doutes qu'ils le soient dès le lancement commercial mais il pourrait arriver dans un deuxième temps, peut-être dès 2024. Quoiqu'il en soit, le nouveau C3 Aircross semble bien armé pour être compétitif sur son segment et permettre à Citroën d'augmenter encore ses ventes sur le marché brésilien qui est important pour elle.



15 030 vues16 commentaires

16 Comments


mkchevre
mkchevre
Oct 02, 2023

Excellent, cela ferait beaucoup de bien aux ventes de Citroën au Brésil. Et ça tombe bien, j'y suis, en ce moment, au Brésil, en vacances 😉. J'ai beaucoup de plaisir à voir régulièrement des C4 Cactus et même la très récente C3 IV, à Rio de Janeiro (de même qu'à São Paulo). Avec ce nouveau C3 Aircross en plus, en attendant l'hypothétique coupé, Citroën reprendra des couleurs dans cet immense pays au marché automobile très juteux, actuellement dominé par Chevrolet, Fiat, Toyota, Volkswagen, et, dans une moindre mesure, Renault (dont la plupart des modèles sont des Dacia rebadgées). En plus, étant donné le nombre de berlines à coffre du segment C, j'y verrais bien la C4 X qui y aura…

Like
Citrofan
Citrofan
Oct 03, 2023
Replying to

Alors en réel, elle donne quoi cette C3 ?

la voir en photo est souvent différent de la perception réelle.

très bien de voir régulièrement des C4 Cactus pareil il fait différent de chez nous ?

Like

Avec un jeu de phares plus "techniques", ce C3 AC pourrait être commercialisé en Europe, presque tel quel. C'est en tout cas, mon point de vue. Je conçois aisément que Citroën en reprenne la silhouette générale, en lui apportant les "gimmicks" des B SUV européens. Quant à cette possibilité de "bio motorisation", Citroën aurait tort de ne pas être le premier constructeur à la commercialiser, faute de quoi, les concurrents ne s'en priveront pas.

Like
Replying to

Un des problèmes du GPL, c'est que pour passer le contrôle technique, il est obligatoire qu'il fonctionne, quand bien même, l'utilisateur du véhicule ne s'en sert pas. J'ai gardé en mémoire, ce jeune étudiant, propriétaire d'une Clio 2 dont le moteur thermique fonctionnait parfaitement, mais dont le dispositif GPL était HS. Le coût de réparation étant prohibitif, il n'a pas pu engager la dépense. Résultat: CT refusé, et voiture bonne pour la casse. Hallucinant!

Like

Eric Rost
Eric Rost
Oct 02, 2023

Je trouve qu'il ne faut avoir peur pour proposer ce type de moteur en projet. Est-ce qu'il s'agit uniquement pour l'Amérique du Sud, ou est-ce un projet qui peut porté en Europe ?


Like

Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Oct 02, 2023

Une voiture "bio",celle là, je ne l'avait pas vue venir 🤣🤣,qu'elles soient essence, éthanol,hybride, électrique ou pire diesel, le jour où cela arrive, j'arrête de consommer du vin d'alsace, et, je peux affirmé que ce n'est pas prêt d'arriver 😉😉😜

Like

françois A
françois A
Oct 02, 2023

L éthanol bio ou pas si le Brésil à des pompes c est une bonne idée plus une hybridation légère c est un plus

Like
Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Oct 02, 2023
Replying to

En belgique, l'éthanol, bio où pas, c'est non pour le moment, et si un jour, ça arrivait, on a déjà fait le calcul, que notre très, très cher gouvernement,nous le ferait payé aux environs de 2 euros du litre.

Vu que la consommation est plus élevée, même avec l'hybridation, ça ne serait pas intéressant.

Like
bottom of page