Marché auto : Citroën pénalisé en Avril par les délais de livraison
Auto_728x90.jpg

Marché auto : Citroën pénalisé en Avril par les délais de livraison



Alors que le marché progresse de 9 % sur le mois d'avril 2018, Citroën voit ses immatriculations baisser de presque 5 %. La marque accuse des délais de livraison importants malgré un portefeuille de commandes en hausse de 30 %.

La baisse des immatriculations de la marque Citroën représente l'étonnement du bilan du mois d'avril 2018. Alors que les mises à la route sur le marché ont progressé de 9 %, celles de Citroën ont reculé de 4,9 %, faisant tomber la part de marché à 9,1 %. Pourtant, la dynamique commerciale de la marque n'est pas à pointer.

Selon Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën : "Il est vrai que ce mois d'avril a été marqué par des difficultés de livraison. C3 Aircross est un réel succès en Europe, tout comme C3, et la France n'a pas été servie suffisamment. Mais le mois de mai sera déjà meilleur et l'horizon s'éclaircit complètement au mois de juin."

Pour C3 Aircross, les capacités de production de l'usine de Saragosse ont été augmentées. C'est une nouvelle fois la montée en gamme de la marque qui engendre ces délais. Ainsi, pour une C3 Aircross version Shine, boîte automatique de 110 ch, la remise des clés ne pourra pas intervenir avant la fin de l'année.

"Pour contrer cette difficulté, nous allons lancer, dans le courant du mois, une série spéciale SunShine qui correspond plus à cette attente. Cette offre sera prête ainsi pour les journées portes ouvertes de milieu du mois de juin", poursuit Amaury de Bourmont.

Avec C1, C3, C3 Aircross et C4 Picasso, les commandes sont en hausse de 30 %, d'où l'optimisme du directeur du commerce en France puisque ce portefeuille va se traduire dans les semaines qui viennent en livraisons, et donc en immatriculations.

Les jours meilleurs de DS

De son côté, la marque DS connaît enfin des jours meilleurs avec 2 630 immatriculations (et 7 970 depuis le début de l'année, en hausse de 12 %). "Le DS7 Crossback confirme son arrivée et la montée en puissance des commandes et des livraisons. Dès le quatrième mois de lancement, le modèle prend la tête des segments C et D, et fait profiter les modèles DS3 et 5", poursuit Amaury de Bourmont.

Le prix moyen de vente d'une DS 7 s'affiche en ce moment à 48 000 euros et la jeune marque premium réalise un taux de conquête de l'ordre de 30 % parmi ses concurrentes étrangères.

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon