top of page

Les actualités Citroën 

Le Groupe PSA vise 15% de ses ventes d'utilitaires électriques


Engagé dans l'électrification de ses gammes, le Groupe PSA n'en oublie pas les véhicules utilitaires puisque l'ensemble des marques du groupe auront leurs gammes utilitaires électrifiées dès 2021 fidèle à la promesse du Groupe PSA « Il y a six mois, nous avons annoncé au sein groupe PSA qu’il y aurait une offre VUL 100 % électrique d’ici 2021. Aujourd’hui, nous confirmons concrètement cette ambition », rappelle Xavier Peugeot, directeur des véhicules utilitaires pour PSA



En début d'année, Citroën et Peugeot présentaient leurs grands fourgons (Jumper et Boxer) en électrique qui devraient être commercialisés en fin d'année. Ces derniers ont été suivis par leurs frères, Jumpy et Expert, dont la commercialisation interviendra d'ici Septembre. Les petits utilitaires, Berlingo et Partner, suivront en 2021, l'assemblage des premiers prototypes intervenant à compter de Novembre 2020 dans l'usine de Vigo (à relire ICI)


Les Citroën ë-Jumpy et Peugeot e-Expert proposent deux types de batteries de 50 et 75 Kwh pour une autonomie comprise entre 230 et 330 kilomètres de laquelle il faudra déduire environ "5 km en moins par tranche de 100 kilos transportés » indique Philippe Perez, responsable technique de la branche utilitaires électriques du groupe. Ces autonomies qui peuvent paraître limitées, correspondent, d'après PSA, aux besoins des professionnels qui, pour 85% d'entre eux, roulent moins de 200 kilomètres par jour et 44% ne dépassent pas les 300 km. Toutefois, Caroline Damey, chef de produit au sein du groupe PSA, estime que les clients opteront à 70% pour la batterie longue capacité.


Enfin, Xavier Peugeot se dit confiant dans la commercialisation de ses dérivés électriques avec un objectif de 5% des ventes la première année puis une ambition d'atteindre, dans les cinq prochaines années, les 15% de ventes en électriques.

325 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout

1 Comment


Si les pronostics de Xavier PEUGEOT se vérifient, cela signifiera que la version 50 kW Puissance) et non kWh (concerne la consommation) servira à attirer les chalands, mais poussera 70% des clients à opter pour la version plus chère, plus conforme à l'utilisation attendue... C'est une pratique commerciale qui se répand, comme les packs optionnels onéreux, imposant des équipements superflus, mais quasi incontournables pour disposer de certains équipements "recherchés"aujourd'hui, et qui seront exigés par les acheteurs en occasion.

En conclusion, le client n'a plus la liberté de choisir les équipements qu'il souhaitent, puisque la plupart ne sont pas disponibles à l'unité.


Like
bottom of page