Le Groupe PSA quitte l'Ouzbékistan


Lancé en 2017, le projet d'implantation d'usine du Groupe PSA en Ouzbékistan devait permettre au Groupe d'y assembler jusqu'à 16 000 véhicules par an dès 2019. Prévue à Djizak, l'usine devait sortir de terre en Décembre 2018 permettant au Groupe PSA d'éviter les taxes à l'importation fixée à 100%. Le Groupe PSA avait ainsi signé un partenariat avec Uzavtosanoat en vue d'investir 130 millions d'€ dans cette usine avec la volonté d'y assembler des utilitaires.


Néanmoins, après de multiples retards et désaccords entre les deux parties, le Groupe PSA s'est retiré de la coentreprise sans y avoir produit un seul véhicule. Le Groupe annonce ainsi « Ce projet représentait une opportunité de développement pour le Groupe PSA et de croissance pour l’Ouzbékistan. Les évolutions de contexte et une étude approfondie ont cependant remis en question sa pertinence économique et, malgré les efforts des deux partenaires pour l’ajuster, ils ont dû prendre la décision difficile de l’arrêter »



Uzavtosanoat est donc à la recherche d'un autre partenaire pour le projet tandis que le Groupe PSA se déclare « ouvert à toute forme de coopération et d’interaction avec des partenaires pour proposer les modèles du groupe sur le marché ouzbek »

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon