Le Groupe PSA envisage de fabriquer des pièces de respirateurs

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Le Groupe PSA envisage de fabriquer des pièces de respirateurs


Le Groupe PSA a fermé ses usines en raison de l'épidémie de Covid-19. Si le Groupe a élaboré un protocole sanitaire strict avec l'objectif de réouvrir, le plus tôt possible, les usines avec des conditions sanitaires optimales pour les ouvriers, le Groupe étudie actuellement la faisabilité de fabriquer, dans une de ses usines, des pièces de respirateurs, essentiels pour les services de réanimation du pays.

C'est par la voix du délégué central de la CGT que l'information est apparue affirmant que le groupe accueille, actuellement, sur le site de Poissy « le projet, dans un petit atelier, d'assembler des pièces pour des respirateurs ». Le Groupe confirme ce projet en soulignant « Les initiatives de ce genre ne sont pas évidentes à mettre en place. Mais nous regardons en ce moment, avec le constructeur français Air Liquide, si nous pouvons lui fournir des composants, soit en direct soit par l'intermédiaire de nos fournisseurs. »


Cet apport de production contribue à la volonté de Gouvernement de doubler la présence de respirateurs dans les hôpitaux français permettant ainsi d'ouvrir un plus grand nombre de lits de réanimation afin d'accueillir et de soigner l'ensemble des personnes contaminées par le virus et qui auront besoin de respirateurs.


274 vues4 commentaires