Future Citroën C4 : plus de 4.30m, électrique et déclinée en trois versions

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Future Citroën C4 : plus de 4.30m, électrique et déclinée en trois versions



Disparue du catalogue depuis février 2018, la Citroën C4 fera son come-back courant 2020, avec un style original, et une version 100% électrique.

Rares sont les générations d’automobiles à connaître un trou d’air durant leurs carrières. C’est pourtant le triste sort qu’a subi la Citroën C4, dont la production de la seconde génération a définitivement pris fin en février 2018, sans connaître de remplaçante. Il faudra patienter, au mieux, jusqu’en 2020, pour voir renaître la compacte chevronnée.

Priorité à Peugeot et DS Il y a des priorités dans la vie. Et Citroën a longtemps fait les frais de celles du groupe PSA qui, au creux de la vague au début des années 2010, avait privilégié le redressement de Peugeot, tout comme le lancement (calamiteux) du label premium DS. Au point que, durant cette période, la Citroën C4, seconde du nom, n’a eu droit qu’à un timide restylage, qui l’a définitivement reléguée bonne dernière de la catégorie sur le marché européen. Place aux SUV

Depuis environ deux ans, Citroën remonte péniblement la pente, à grand renfort de SUV, au grand dam des puristes de la marque, privés de véritable berline. Un type de carrosserie que l’on n’est pas près de revoir au sein de la gamme avant 2021.



Retour aux berlines Entretemps, la remplaçante de la Citroën C4 aura vu le jour, avec pour une fois une légère avance sur le calendrier initial. Un temps annoncée pour 2021, l’arrivée de la compacte se fera finalement en 2020, soit au même moment que la troisième génération de Peugeot 308.

Une variante 100 % électrique Pour entrer dans l’ère moderne, l’électrification de cette toute nouvelle Citroën C4 est indispensable. Pour ce faire, elle empruntera la base technique CMP inaugurée par le SUV DS3 Crossback, et qui servira aussi à la nouvelle Peugeot 208. Mais pas question pour la C4 de revoir ses dimensions à la baisse, bien qu’elle reposera sur un soubassement initialement destiné à des citadines. Elle allongera son empattement au maximum des capacités de cette plate-forme, pour culminer aux alentours de 2,65 m, une cote 3 cm plus élevée que l’actuelle Peugeot 308. Quant à la longueur totale, elle s’établira largement au delà des 4,30 m.


Une autonomie suffisante ? Le bagage technologique de la Citroën C4 électrique reconduira celui du DS3 Crossback, à savoir une batterie de 60 kWh, couplé à un moteur de puissance équivalente à 136 ch. Ce qui lui vaudra d’assurer 300 km d’autonomie réelle. Mais en 2020, il faudra probablement en proposer plus, car la concurrence aura encore progressé sur ce terrain. Aujourd’hui, un Kia Niro électrique est déjà capable de rallier 500 km en conditions réelles, à titre de comparaison.


L’effet CXperience Extérieurement, le style de la future Citroën C4 s’inspirera, à n’en pas douter, du très réussi concept-car Citroën CXperience apparu en 2016. Il en sera de même à bord, avec un habitacle orienté vers le bien-être, où le confort des passagers sera la priorité. De série, elle bénéficiera des récents amortisseurs à double-butées hydrauliques, vus sur le C4 Cactus restylé, et plus récemment sur le C5 Aircross.

Dévoilée fin 2020, la future Citroën C4 pourrait néanmoins attendre début 2021 pour lancer sa carrière commerciale, à un tarif de base estimé aux alentours de 21 000 €. Par la suite, elle devrait recevoir le renfort d’une silhouette sedan, et d’une déclinaison SUV, dans la veine du Cactus.


Source : https://www.auto-moto.com/nouveautes/scoop/future-citroen-c4-2020-retour-fanfare-199090.html#item=2


1,476 vues2 commentaires