top of page

Les actualités Citroën 

Fusion PSA-FCA annoncée dès ce jeudi ?


Officialisée ce matin après de nouvelles rumeurs publiées ce mardi 29 Octobre, la fusion entre les groupes PSA et FCA pourrait être annoncée extrêmement rapidement puisque, selon les dernières informations, le communiqué officiel d'entrée en négociation officielle est prévue demain, jeudi 31 Octobre.


Le Groupe PSA a convoqué un conseil d'administration extraordinaire aujourd'hui pour présenter les contours de la fusion. Un avis favorable a été émis permettant ainsi de poursuivre le rapprochement. De même, le groupe FCA a convoqué, lui, un conseil d'administration ce soir pour, également, présenter le projet de fusion. A la suite de ces deux conseils, une annonce est prévue dès ce jeudi 31 Octobre.



Les contours de la fusion se dessinent

La fusion des deux groupes constituerait le quatrième constructeur mondial avec 47 milliards d'€ de capitalisation boursière. Carlos Tavares serait à la tête de ce nouvel ensemble pour une durée minimum de cinq ans. John Elkans, lui, serait le président du nouvel ensemble. Le Conseil d'Administration du nouvel ensemble disposerait de 11 sièges : 5 pour PSA, 5 pour FCA auquel il faut ajouter le siège de Carlos Tavares, PDG du nouveau groupe dont le siège social serait situé dans un pays neutre, les Pays-Bas sont envisagés, mais les trois sièges sociaux serait gardés.


Pour que la fusion se fasse, le Groupe PSA céderait sa participation dans Faurecia. De son côté, le Groupe FCA verserait à ses actionnaires un dividende de 5.5 milliards d'€.


7 milliards d'€ de synergies attendues

Les deux groupes ont rencontrés les partenaires sociaux pour évoquer le projet de fusion en garantissant qu'aucune fermeture d'usine serait au programme. Les deux groupes envisagent 7.3 milliards d'€ de synergies à l'horizon 2023, principalement dans les emplois administratifs.


Le nouvel ensemble serait le quatrième constructeur mondial s'approchant des huit millions de véhicules vendus par an, dépassant General Motors, Ford et Hyundai-Kia notamment.

180 vues2 commentaires

2 Comments


Jey
Jey
Oct 31, 2019

Oui c'est risqué mais si au moins PSA garde 6 sieges contre 5 pour FCA, au moins on est a l'abri de la gestion catastrophique et du manque de vision des Agnelli. Du moment que c'est plus PSA qui absorbe FCA que l'inverse, le groupe sera en bonne voie. Certes il y aura bien des challenges mais imaginez un groupe comme l'actuel FCA avec quelqu'un comme Tavares a sa tete, il y a un potentiel vraiment énorme. A condition que les différences de culture ne causent pas un divorce non plus, ce ne serait pas la premiere fois ni pour Chrysler ni pour Fiat...


Maintenant je serai curieux de voir quel nom ils vont choisir pour cette nouvelle entité, si…

Like

Pourquoi pas...

Pour Fiat, pas beaucoup de problème. Les plates formes CMP et EMP seront faciles à placer.

Pour l'électrique aussi.

Par contre pour les moteurs, il va falloir faire le tri et le THP 1600 va faire pâle figure face au nouveaux venus notamment les 2L....

Pour Chrysler, un peu de rationalisation mais surtout c'est le cheval de Troie pour arriver aux Etats-Unis et puis quelques soit la motorisation thermique ou électrique, il y aura des 4x4 et Jeep sait très bien en faire....

Mais par contre, avec Alfa Roméo, Lancia et DS, il y en a un de trop et qui n'a pas d'histoire, ni de moteur, ni de transmission 4x4 et pas d'image...... et là, il n'y…


Like
bottom of page