Essai Citroën C5 Aircross

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Essai Citroën C5 Aircross


Citroën C5 Aircross

Si vous êtes fatigué d'être agité par des suspensions dures, des pneus en caoutchouc, des ressorts en béton et des sièges baquets, alors le C5 Aircross est fait pour vous, c'est du moins ce que Citroën espère.


Les sièges avant ont certainement été l'un des moments marquants de cet essai. Ils offrent un look matelassé attrayant et une sensation de soutien qui me permet de rester bouche bée plusieurs heures derrière le volant.


Obtenu grâce à l'ajout d'une mousse plus souple d'une épaisseur jusqu'à 15 mm puis d'une mousse à mémoire de forme, les sièges sont un régal et, même s'ils n'égaleront plus le moelleux des sièges des Citroën d'antan, ils sont d'un confort nettement supérieur à la concurrence.


Les sièges arrière n'ont pas été oublié puisqu'ils offrent la même conception mais, en plus, sont d'une modularité rare dans la catégorie. Ils peuvent s'avancer, s'incliner, se replier, Citroën met clairement du monospace dans un SUV.


L'autre innovation concerne les suspensions à double butée hydraulique qui, si elles ne permettront pas de lisser les routes anglaises, permettront à ce C5 Aircross de les encaisser de la meilleure des manières sans être chahutés et donc sans dévier de sa route.


En termes de style, Citroën reprend les courbes initiés par la C3 et le C3 Aircross mais celles ci se tendent davantage, les phares à doublé étage intégrés dans une calandre donne au C5 Aircross un air plus affirmé. Sur le profil, un grand C chromé rappelle le C4 Spacetourer et souligne l'habitabilité de ce C5 Aircross.



Derrière le volant, la planche de bord n'est pas trop envahissante mais ce qui marque est la hauteur de la console centrale qui permet d'offrir des accoudoirs aux passagers avant et qui cache un vaste espace de rangement. En revanche, la hauteur de la console centrale conditionne l'angle de votre bras dans le cas de boîte manuelle et cela peut déranger certains conducteurs.


Devant les yeux, le combiné d'instrumentation es un écran numérique de 12" qi offre des animations et plusieurs possibilités de personnalisation dont voici un exemple :

A l'intérieur, le C5 Aircross n'offre que 5 places, Citroën affirme qu'aucune version 7 places n'est prévue. L'habitabilité est un atout de ce C5 Aircross avec la capacité du coffre qui offre jusqu'à 720 litres. L'habitacle est silencieux, bien aidé par les vitres avant en verre feuilletés qui filtre bien les bruits du moteur même si celui-ci ronronne un peu ce qui peut paraître incohérent avec l'esprit de ce C5 Aircross.


Source : http://www.greenmotor.co.uk/2019/02/citroen-c5-aircross-review.html

341 vues3 commentaires