top of page

Les actualités Citroën 

DS présente un concept pour ses intérieurs du futur


Avec M.I 21, Ds présente un manifeste de ses futurs intérieurs

L'avènement des véhicules 100% électrique va, à coup sûr, radicalement transformé les automobiles et notamment leurs intérieurs à compter de la future génération lorsque seuls les moteurs électriques seront proposés. Dans ce sens, DS présente MI. 21 un manifeste qui explore les voies pour les futurs intérieurs de ses modèles où se mêleront technologie et art à la française.

Habituellement, les manifestes de ce type sont fardés secrets car ils sont de vraies bases de travail pour les équipes de développement mais DS devient coutumier du sort puisque la marque avait déjà, lors des essais presse de la DS 4, dévoilé le manifeste du projet D 41, bien différent de la voiture de série par ailleurs.

C'est la même interprétation qu'il faut faire avec ce M.I 21 qui représente une base de travail pour les futurs intérieurs des modèles de DS sans, pour autant, les préfigurer totalement. Cependant, ce manifeste est un guide pour nous permettre de comprendre vers quoi vont tendre les intérieurs des futurs modèles de la marque à un horizon de 5 ans et c'est à une vraie révolution qu'il faut se préparer.


DS compte bien tirer profit de l'électrique pour réinventer totalement la façon de concevoir ses intérieurs en faisant entrer un maximum de technologies sans, pour autant, mettre de côté l'art mais, au contraire, tenter une symbiose entre les deux. Pour cela, DS va jouer sur quatre éléments :

  • la lumière

La lumière contribue au bien être dans l’habitacle. Qu’elle soit directe ou indirecte pour donner de la légèreté aux éléments et apporter une nouvelle dimension aux matières, elle deviendra un acteur majeur dans l’expérience sensorielle à bord, adaptative, intelligente, connectée à son environnement. Les cercles présents dans les portes deviennent des anneaux de lumière sublimant les matières qui y sont mises en scène.

  • les volumes

En rupture, l’architecture offre davantage de dégagement. L’espace a été libéré, en faisant flotter la planche de bord et en la repoussant vers l’avant. Le plancher est libéré, repensé, sans tunnel central, ni console centrale, et les surfaces vitrées sont augmentées afin d’offrir davantage d’espace, de liberté et de sérénité à bord. Les rangements sont inspirés de l’univers du mobilier. Un subtil jeu d’équilibre entre les matières, les sensations au toucher et la répartition des volumes est organisé afin de procurer une sensation de bien-être.

  • le son

Pendant un voyage, le son permet à l’esprit de s’évader. Il contribue à la mise en scène esthétique de l’habitacle. Il traduit aussi la qualité acoustique des intérieurs DS Automobiles. Le son fait partie du voyage : il peut amplifier l’expérience ou disparaitre pour amener une forme de plénitude. Une réflexion de fond a été engagée afin de mettre fin à la surenchère constante de composants des systèmes haute-fidélité et de gagner en espace et en masse. Le travail illustré sur le manifeste se veut à la fois plus valorisant visuellement et plus en harmonie avec un style fluide et épuré. L’ensemble du son a été regroupé sur un élément central, devenant un objet emblématique par son design, son positionnement dans l’habitacle et la mise en lumière qui l’accompagne.

  • l’immersion

La relation homme-machine est repensée. Avec DS AERO SPORT LOUNGE présenté en 2020, une réflexion autour des intérieurs aux interfaces moins intrusives et plus magiques avait déjà été initiée. L’information était projetée sur du satin de coton. La disparition des écrans visait à réduire la surcharge mentale et la redondance d’informations. La course à la taille ou aux nombres d’écrans est une tendance forte chez tous les constructeurs. Mais, éteints, ces écrans n’ont aucune réelle valeur esthétique. L’idée est de trouver la technologie qui donne les informations attendues sans sacrifier la qualité et l’attrait sensoriel. Avec le manifeste M.i. 21, une solution innovante est expérimentée à travers une projection sur une lame pouvant s’opacifier pour afficher des informations ou devenir transparente afin de découvrir les matières. Seule concession aux écrans : ceux présents dans les portes et dédiés à la rétro vision par caméra. Le système se pilote par la voix ou par un système de commande distant implanté dans l’accoudoir central.

  • la dimension artistique

Un objectif poursuivi par le manifeste M.i. 21 est d’aller plus loin dans la proposition sur mesure, valorisée par une vraie pièce artistique. Chacun se l’approprie, selon son goût. L’expression artistique permet de s’élever. L’absence de haut-parleur libère l’espace dans les portes. Cet espace est réinvesti pour repenser certains rangements et redéfinir un espace plus important dédié à l’expression des savoir-faire. Cette zone d’expression artistique est inédite. Les cercles représentent la géométrie parfaite et une forme de réassurance. Ils mettent en valeur et différencient l’habitacle, avec une signature et un graphisme fort.


Thierry Metroz, Directeur du design DS, déclare « Le manifeste M.i. 21 que nous exposons à Révélations est important pour l’histoire de DS Automobiles. Il souligne une démarche d’ouverture de notre part. Nous partageons notre processus créatif et notre vision avec un large public de connaisseurs, tant dans le monde automobile que dans le monde des métiers d’art. Nous vivons une mutation historique des intérieurs automobiles. Les nouvelles architectures liées aux plateformes électriques, les modes de conduite autonome, l’arrivée de l’intelligence artificielle et, plus important encore, l’envie de nos clients de vivre une expérience différente sont au cœur de nos réflexions. Le manifeste M.i. 21 illustre ces mutations profondes et c’est l’occasion pour nous de partager une vision unique de l’art du voyage à la française. »

Avec ce manifeste, DS prépare les esprits à la révolution que connaîtront les intérieurs automobiles et les automobiles tout court, révolution liée à la fois aux motorisations électriques mais également aux véhicules autonomes. La marque se garde bien de dire ce qu'il adviendra, dans les futurs modèles, de ce manifeste mais quelques éléments pourraient rapidement trouver un débouché en série pour marquer un premier pas de cette révolution attendue.

465 vues15 commentaires

Posts similaires

Voir tout

15 Comments


Paul O' Shon
Paul O' Shon
Jun 11, 2023

"Screen detox" qu'il disait 😂

Like

la bonne nouvelle de cette interview c'est que ce monsieur nous explique que nous allons vers des véhicules plus lumineux et que c'est la fin du rapport "2/3 carrosserie et 1/3 vitrage", fini les sous marins avec caméras dans tous les coins obligatoires...

EN revanche, je m'interroge sur la pertinence de la multiplication des écrans consommateurs d'énergie dans des véhicules électrique dont l'autonomie est justement le gros point noir.

Like

Ca manque d'imagination et de finesse.... on dirait une grande télé équilibrée sur une piscine gonflable !?


Like
Replying to

terriblement kitsch ...

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Jun 08, 2023

Du grands n'importe quoi, une télé avec un volant. C'est une station PlayStation pour Ado lunatique.

Like
Ze Bougnat
Ze Bougnat
Jun 10, 2023
Replying to

Tout à fait d'accord ! Je pense que la voie choisie par Citroën avec Oli est plus pertinente et peut déboucher sur quelque chose de vraiment différenciant.

Like

J'avoue que ce "manifeste" me laisse perplexe. Déjà, je ne suis absolument pas fan de ces écrans XXL, de vrais ramasse-poussières, et pas toujours pratiques. Sans doute DS imagine déjà l'ère où devraient sillonner des engins autonomes, car sinon, cette profusion d'écrans ne me parait pas compatible avec la nécessaire sécurité de conduite, car détournant l'attention du conducteur de la route. Ce qui me plait, c'est l'impression de confort de cet habitacle, le retour à de la vraie moquette bien épaisse, et à celui de la couleur. Rien d'innovant en fait. Ces deux "retours" ne sont qu'une réinterprétation moderne des habitacles colorés des voitures des années 1950-60, des sièges dunlopillo et la moquette incomparable de la Citroën DS originelle.

Like
bottom of page