top of page

Les actualités Citroën 

DS , marque premium leader en émissions de CO2 en Europe



  • Forte d’une stratégie d’électrification établie dès la naissance de la marque en 2015, DS Automobiles se place déjà en leader du classement des plus faibles émissions de CO2 en Europe parmi les marques premium multiénergies.

  • Portée par DS 3 CROSSBACK E-TENSE, 100 % électrique, et DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4, hybride rechargeable de 300 chevaux et 4 roues motrices, DS Automobiles affiche une moyenne d’émissions de moins de 80 grammes de CO2 par kilomètre au terme du premier semestre de l’année 2020.



DS Automobiles est pleinement engagé dans la transition énergétique. Grâce à l’expérience acquise en Formule E avec les titres mondiaux conquis par DS TECHEETAH et Jean-Éric Vergne, la gamme E-TENSE se place en référence sur un marché de véhicules électrifiés premium particulièrement actif. L’expertise de la compétition a conduit la marque vers des choix techniques compétitifs, au bénéfice des clients et de la réduction des émissions de CO2.


Depuis 2019, DS 3 CROSSBACK et DS 7 CROSSBACK sont proposés avec des versions électrifiés. La berline DS 9 arrive prochainement avec une gamme de motorisations principalement hybrides rechargeables de 225 à 360 chevaux.


Au sein du classement des marques premium multiénergies, DS Automobiles se place en tête avec une moyenne de 79,9 grammes de CO2 par kilomètre sur le premier semestre, alors qu’aucun autre constructeur premium ne passe sous la barre des 110 g.


Ces performances sont le résultat d’un profond travail de recherche et de développement qui a mené à la création de DS 3 CROSSBACK et de DS 7 CROSSBACK. Leur efficience repose sur des plateformes multiénergies efficientes, une technologie de pointe et une masse contenue afin de se positionner en leader dans leur segment respectif.


Tenant du titre en Formule E et actuel leader du championnat 2019/2020, ainsi que sur les routes au quotidien, DS Automobiles affiche son leadership.

353 vues2 commentaires

2 comentários


Michaël
Michaël
13 de jul. de 2020

J'ai de la difficulté à suivre, lors de la séparation de la ligne Citroën DS pour la porter au statut de marque autonome à part entière, il avait été préciser que cette dernière serait le porte drapeau avec entre autre caractéristiques d'inaugurer les dernières solutions technologiques qui ruisselleraient ensuite sur tout le groupe.

Et que vois t on ? pas grand chose de technologies avancées, pas grand chose en grande première dans le groupe, ha si j'oubliais une première mondiale des sièges AR exclusifs quant à leurs caractéristiques de massage.

Je sais bien que l'on ne peut réinventer la roue tous les jours, mais l'enthousiasme des premières heures n'y est plus.

En plus les lancements prennent du retard, l'effet de…

Curtir

Ce résultat "politiquement correct" devrait persuader Carlos TAVARES de laisser à DS quelques motorisations exclusives pour asseoir DS dans son rôle de marque premium chez PSA.


Curtir
bottom of page