top of page

Les actualités Citroën 

DS : Béatrice Foucher pas satisfaite des résultats au Royaume-Uni


Avec des ventes en baisse de 44.66% au Royaume Uni et 2 379 unités vendues, DS fait nettement moins bien que le marché et représente une part de marché inférieure à nombre de pays. Ces résultats ne sont pas satisfaisants pour Béatrice Foucher, Directrice générale de la marque, qui espère faire mieux en 2021.

Si les circonstances sanitaires et le Brexit ont eu un impact, DS estime avoir échoué sur la communication vers le client. Ainsi, Béatrice Foucher déclare «Nous avons sous-performé mais je ne pense pas que nos voitures soient le problème. Nous avons d'excellents produits et nous sommes satisfaits de la façon dont ils sont positionnés. Les voitures que nous avons à venir conviennent également au marché. C'est plus une question de mentalité client, de communication. Nous n'avons pas encore trouvé le bon moyen de persuader les clients haut de gamme britanniques de quitter leurs marques traditionnelles. Nous devons travailler plus dur là-dessus."


Pour augmenter ses ventes, DS compte évidemment sur les deux nouveautés qui arriveront cette année à savoir DS 9 et DS 4 même si cette dernière sera la plus importante en termes de volumes. Pour DS9, Béatrice Foucher se veut prudente avec des approvisionnements limités afin d'éviter le sur-stock et la réduction des prix car DS souffre de valeurs résiduelles faibles, aussi "DS 9 est une très belle voiture, une voiture exceptionnelle. Nous veillerons à ne pas le tuer.» déclare Béatrice Foucher


DS compte également sur les synergies liées aux autres marques Premium de Stellantis pour développer de nouvelles technologies. «Avoir des sœurs et des frères nous rend plus fort. Nous pouvons développer de nouvelles technologies haut de gamme à partager entre nos marques qui auraient pu être trop chères pour nous seuls." indique Béatrice Foucher

760 vues14 commentaires

Posts similaires

Voir tout

14 Comments


La notion " d'obligation de résultat " , ils connaissent chez DS ?

Sur ce coup là il y a comme un foutage de G... . Non ?

Like

thierry d.
thierry d.
Feb 24, 2021

Je ne partage pas du tout l'avis de Mme BOUCHER quand elle dit "nous avons les bons produits et le bon positionnement". C'est vrai pour DS7 mais pour DS3 crossback, non.

Surtout que la DS3 se vendait très bien au UK, comme les mini, fiat 500...

Donc cette "gourance" a des conséquences qui sont, une fois de plus, imputables au plan produit et certainement pas au réseau qui a fait des efforts d'investissement énormes avec un plan produit faible en Europe.

Arrêtons chez DS et Citroen de nous regarder le nombril en disant : on a les produits mais les vendeurs ne savent pas les vendre. Stop.


Like

Il n'y a pas qu'en Grande Bretagne que DS boit le bouillon.....

L'entêtement des dirigeants de PSA, pardon Stellmachin, à vouloir développer cette marque bidon qui fait un bide partout me plonge dans un abyme de consternation. Comment leur expliquer que c'est Citroên avec son histoire et son identité qui devrait être la marque premium du groupe, avec des passerelles avec Maserati (pour les moteurs évidemment), comme l'avait très intelligemment pensé Pierre Bercot ?

Bercot, en rachetant Maserati, avait bien vu le potentiel de synergies entre l'un des meilleurs motoristes du monde et Citroen, spécialiste des trains roulants et des suspensions. Bien évidemment la famille Peugeot a tout fait arrêter en 74 au moment du rachat de Citroen. Aujourd'hui non…

Like
Replying to

Attention entre 2021 et 1974 il y a 47 ans! C'est comme si vous compariez Citroën de 1974 et Citroën de 1927. Nous ne sommes plus dans la même époque.

DS progresse et semble moins axé sur l'aspect com et bling-bling qu'au début. Si la qualité est au rdv la DS4 peut être promise à un bel avenir.

Quant à Pierre Bercot, sa stratégie n'a pas été très payante pour Citroën à la fin des années 60 (trou dans la gamme, refus du hayon...)!

Like

@citrofan,

Cela vaut également pour les autres marques premium, ce qui n'excuse en rien l'inflation des prix de réparation et d'entretien chez les constructeurs, même parmi les généralistes.

C'est une des raisons, pour laquelle, j'acquiers mes véhicules en LOA, depuis de nombreuses années. Le véhicule est garanti durant toute la durée du contrat, le coût de l'entretien est lissé, et je dispose d'un véhicule récent, sans me préoccuper de la reprise, en pouvant changer de marque.

Quant à DS, je l'écris et le répète: En sa qualité de marque premium, elle devrait disposer d'un modèle "méchant" coiffant la gamme. Peugeot le fait bien avec sa nouvelle ligne HPE.

Je pense que l'acheteur d'un DS7, dans sa version la plus huppée,…


Like
Replying to

DS fait certes des étincelles en formula E ...mais quand je vois les consommations sur autoroute (120-130 km/h) des modèles électriques PSA actuels, je me dis que pour la prochaine génération d'électrique qui arrive à grands pas, il faudra mettre à profit cet avantage acquis en compétition. La bataille de l'électrique ne fait que commencer.

Like

Citrofan
Citrofan
Feb 24, 2021

En ce moment recherche de panne sur DS3 R de mon fils il nous annonce juste pour la recherche de panne quasis 500€!!! DS c'est une grande croix dessus pour moi! faut pas exagérer non plus! 😠 Aprés qu'on ne s'étonne pas

Like
Replying to

les pannes simples sont effectivement trouvées en 5 min avec la valise, et puis il y a les autres, plus pernicieuses qui ne renvoient pas de code défaut ou alors des codes défaut très généraux... là il vaut mieux avoir un bon technicien/ingénieur sous la main pour la recherche de panne. Après, cela ne justifie pas un tarif d'entrée à 500 euros.

Like
bottom of page