top of page

Les actualités Citroën 

DS accompagne le retour de la Tour d'Argent à Paris


la DS 9 devant la Tour d'Argent à Paris

DS a l'ambition d'associer le luxe français, reconnu partout dans le monde, et l'automobile où elle défend une conception française du premium. Depuis sa naissance, la marque pioche dans les codes du luxe français et notamment la gastronomie. Il est donc normal que la marque accompagne la réouverture de la fameuse Tour d'Argent à Paris.

Ouvert en 1582, avec une vue exceptionnelle sur la Seine et la Cathédrale Notre-Dame de Paris, la Tour d’Argent est devenue un lieu emblématique de l’art culinaire en plein cœur de la capitale française.

Les artistes, écrivains et chefs d’état se succèdent pour goûter le très célèbre canard Tour d’Argent, dont la recette codifiée en 1890 est réalisée devant les convives selon un rituel de service qui fait la renommée du restaurant. La cave légendaire de l’établissement de près de 300 000 bouteilles est aussi reconnue comme l’une des plus prestigieuses du monde. Cette expérience unique s’inscrit dans l’histoire de la gastronomie française.

Pour la première fois classé Trois Étoiles par le Guide Michelin en 1933, la Tour d’Argent rouvre après plus d’une année de travaux, menés par l’architecte Franklin Azzi. Le Chef Yannick Franques sublime les recettes classiques issues du patrimoine culinaire de la Tour d’Argent qui font la renommée du restaurant et propose également des recettes nouvelles.

Au cinquième étage de la Tour, un nouvel Appartement conçu avec les plus belles maisons d’artisanat français invite à partager l’histoire des lieux, faite d’hospitalité, d’excellence et de convivialité. Inspirée par le goût des voyages et du raffinement, cet Appartement d’hôte propose une expérience d’art de vivre à la parisienne qui débute par une arrivée en DS 9 Opéra E-Tense 250, dont la teinte Bleu Midnight est complétée par la signature « TOUR D’ARGENT » et les armoiries de la maison.

Olivier François, Directeur Général de DS Automobiles, déclare « Être associé à la renaissance de la Tour d’Argent, plus ancien restaurant parisien, emblème de la gastronomie et haut-lieu du savoir-faire français est une fierté pour DS Automobiles. Ensemble, nous contribuons - chacun dans nos domaines respectifs - au rayonnement de l’art de vivre à la française à travers le monde. »


Il était normal que DS accompagne la réouverture d'un des plus hauts lieux culinaires de la Capitale et elle le fait de fort belle manière avec une DS 9 Opéra. Une belle opération de communication qui permettra aux clients de ce restaurant prestigieux de découvrir le confort et le luxe de DS 9 et d'entrer dans un univers automobile français.

Mots-clés :

344 vues5 commentaires

Posts similaires

Voir tout

5 comentarios


DS9 made in China ya un truc qui va pas pour accompagner la cuisine à la française !

maintenant si ça peut aider à faire connaitre cette superbe voiture...

Me gusta

Patrick Berton
Patrick Berton
23 sept 2023

Nostalgique…je suis… Quand j était petit…ds les années 60, j ai vu le général deGaulle à Lyon quai Jean Moulin..

arrivé avec une Chambord ( grosse Ariane Simca ) présidentielle. .suivie d une multitude de

DS….Citroën….puis la SM ..décapotable utilisée par les présidents Pompidou et Giscard .

la CX prestige de J,Chirac..la XM quittant l Élysée avec le président Mitterand ..

la C6 de J.Chirac…qu il garda après son départ de l Élysée …et la C6 du president.Sarlosy

qui roule toujours…….Certes c était avant…mais il faudra m excuser…

pourquoi avoir choisi le mot DS qui n ´appartient qu ´à Citroën pour cette Marque Soit disant

premium..?

Me gusta
Christian Brochard
Christian Brochard
23 sept 2023
Contestando a

C'est le choix d'un seul homme, celui qui a aussi fermé l'usine d'Aulnay sous bois oue ont été produites qui les dernière DS puis la CX, l'Ax, La Zx... M Carlos Tavares. C'est aussi lui qui a mit fin à la C6, à la C5, aux Picasso et tant d'autres Citroën sans les remplacer ou très tardivement pour la C5. Celui qui n'a pas vue l'arrivée de la motorisation électrique mettant le groupe en perte de part de marché. En fait un génie de chez Renault, il s'en souviennent encore.

Ce n'est pas une denonciation puisqu'il s'en glorifie.


Me gusta

La Direction de la Tour d'Argent est plus ouverte que nos représentants à l'Elysée, dont son chef de file, qui boudent DS9 pour ses lointaines origines. Je trouve cette posture stérile, car basée sur des faits dépassés. La Bentley du Roi Charles 3 est-elle plus allemande que Britannique? La question peut se poser, car la réalité n'est pas forcément l'idée qu'on préjugeait. Dans le monde d'aujourd'hui, les constructeurs automobiles ont de nombreuses filiales disséminées sur la planète, où sont également fabriquées et assemblées les pièces. Il est donc difficile de déterminer l'origine d'une marque de voiture particulière. Et pour Bentley se sera encore plus le cas dans le futur, alors que la marque vient d'annoncer l'électrification de l'ensemble de sa…


Me gusta
Christian Brochard
Christian Brochard
22 sept 2023
Contestando a

Ne pas confondre des élus de la république et des entreprises privés du luxe culinaire francais. L'une doit représenter le travail des salariés et créateurs Français, et l'autre une image du luxe à la Française. Quant aux Bentleys de Charles III, hors le moteur, elles sont fabriquées en Grand Bretagne et le Budget de prestige pour les Windsor est sans commune mesure avec celui de la république pour l'apparat. Je ne sais pas comment réagirait le peuple français si l'Élysée avait commandé une Bugatti Chiron fabriquée à Molsheim en Alsace par des ouvriers Français et dont le moteur W16 est produit en Allemagne par Volkswagen.

Nous sommes une république et pas un Royaume.

Quant au "Citroën DS7" , décrites par les…


Me gusta
bottom of page