Comparatif SUV Le Citroën C5 Aircross affronte le 3008 et le Kadjar

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Comparatif SUV Le Citroën C5 Aircross affronte le 3008 et le Kadjar


Dire que le Peugeot 3008 est un succès commercial est un doux euphémisme tant le SUV du Lion domine de la tête et des épaules la catégorie. L’an passé, il s’en est vendu 85 000 exemplaires soit trois fois plus qu’un Renault Kadjar ou qu’un Volkswagen Tiguan, qui occupent respectivement les seconde et troisième place du podium des SUV compacts préférés des Français. La carrière commerciale du 3008 est un long fleuve tranquille que peu de marques arrivent à perturber. Pourtant, les choses pourraient évoluer en 2019. La concurrence s’organise.



Ainsi, Citroën se lance sur le segment avec son C5 Aircross, un véhicule 100 % nouveau, qui partage beaucoup d’éléments avec son cousin le 3008. Grosse différence toutefois, si le Peugeot mise avant tout sur un dessin moderne et futuriste ainsi que sur le dynamisme, le C5 Aircross préfére pour sa part le confort, les aspects pratiques sans oublier pour autant la technologie.Renault déjà présent sur le segment depuis plusieurs années avec son Kadjar a récemment réagi en restylant son SUV urbain. Alors qu’on aurait pu espérer un remaniement massif notamment dans la présentation intérieure, la firme au losange a fait dans le minimum vital avec quelques retouches extérieures et une planche de bord qui est très peu modifiée. Maintenant que les trois adversaires sont prêts à en découdre, il est temps de lancer le match.

Les SUV compacts sont majoritairement destinés aux familles. Les aspects pratiques sont donc essentiels dans leur utilisation, mais également décisifs lors de la phase d’achat. Et ici, c’est le Citroën C5 Aircross qui s’impose. Le SUV français dispose du plus grand coffre (580 – 1 630 litres), mais surtout de la modularité car il est le seul à proposer, à l’arrière, des sièges individuels, coulissants et inclinables alors que ses rivaux possèdent des banquettes. Sa supériorité ne s’arrête pas là car ses rangements sont les plus nombreux, sa longueur de chargement est la plus conséquente (189 cm). En revanche, l’habitabilité n’est pas trop son point fort, malgré une largeur intérieure généreuse.

En seconde position, on retrouve le Peugeot 3008. Le SUV du lion ne brille pas particulièrement dans aucun domaine spécifique mais affiche des prestations dans la moyenne haute de la catégorie.

En dernière place, le Renault Kadjar. Alors certes, il est pourvu l’espace aux genoux le plus accueillant, mais cela est loin de suffire car il pèche par son petit volume de coffre, son seuil de chargement haut, etc.

Ces positions sont quasiment les mêmes quand on évoque la présentation. Renault a légèrement revu la planche de bord de son Kadjar : son écran adopte la technologie capacitive, les boutons de climatisation sont les mêmes que ceux du dernier Duster et les matériaux ont été retravaillés, mais ce n’est pas suffisant.

Les Peugeot et Citroën frappent fort. La 3008 impressionne toujours avec son habitacle particulièrement enveloppant avec une planche de bord qui se termine sur les portières mais surtout son i-cockpit avec son petit volant, son écran multimédia tourné avec le conducteur et son instrumentation haute 100 % numérique. Malgré ses trois années d’ancienneté, l’ambiance intérieure demeure tout simplement unique sur le marché. Le Citroën n’est pas en reste mais sa personnalité est radicalement différente de celle de son cousin. Et cela se voit immédiatement dans le dessin de la planche de bord. Son organisation est classique, moins novatrice mais l’instrumentation est 100 % numérique. La cible n’est clairement pas la même. La qualité des matériaux non plus. Le Citroöen doit s’incliner dans ce domaine devant le 3008, plus cossu.

Equipement

Avec un tarif inférieur de presque 2 000 €, le Renault Kadjar en finition Intens part avec un bel avantage en matière de rapport prix/équipement puisqu'il dispose de plus de série des roues de 19 pouces et l'Easy Park Assist que ses deux concurrents doivent aller chercher dans les options. Mais le Citroën C5 Aircross en Shine, réplique de façon spectaculaire en ayant dans sa dotation siège conducteur électrique, sièges avant chauffants, trois sièges arrière indépendants, coulissants, inclinables et escamotables, hayon mains libres, régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go, sellerie mixte cuir/tissu et recharge sans fil pour smartphone, soit largement de quoi combler l'écart avec le SUV au losange et le dépasser : le C5 Aircross est en effet plus cher, mais on en a pour son argent. Le Peugeot 3008 en finition Allure ferme la marche et de loin puisqu'il est le plus onéreux avec le SUV aux chevrons mais aussi le moins bien équipé.

Budget

Tout conducteur qui souhaite rouler dans un SUV compact mettra forcément dans sa short-list ces trois véhicules. Ce qui pourrait aider à les départager : le budget. En effet, si le Renault semble le plus attractif financièrement parlant (et c’est vrai qu’il est le plus accessible à l’achat), son rapport prix/équipement est moins favorable. Mais c’est surtout qu’il n’y a pas que le prix d’achat qui compte, vous commencez à la savoir. Et si l’on englobe les autres critères de notation, c’est même lui qui termine derrière les autres. En effet, il pâtit notamment d’une consommation annoncée un peu plus élevée, mais à peine seulement, qui implique aussi un malus plus conséquent. Et surtout il décote bien plus rapidement que ses compagnons. Le 3008 se revend en effet très bien sur le marché de la seconde main, le C5 Aircross n’a pas encore fait ses armes mais s’il suit le chemin du C3 Aircross, il décotera plus vite que le Peugeot mais moins que le Renault. Les 3008 et C5 Aircross sont très proches l’un de l’autre mais le 3008, nous l’avons dit, prend la tête grâce à son succès en seconde main, et ses décotes mesurées. Ce qui permet de récupérer plus à la revente, et d’abaisser le budget global. Au final, c’est donc le Peugeot qui remporte la victoire à ce chapitre.



2. Sur route

Nos trois concurrents du jour font appel à des motorisations essence puissantes qui seront très peu plébiscitées par la clientèle, mais qui sont totalement nouvelles. Du côté du groupe PSA, le Citroën C5 Aicross et le Peugeot 3008 abritent le même bloc, à savoir un 4 cylindres essence suralimenté de 180 ch. Il s’agit du Puretech qui est apparu pour la première fois sous le capot de la Peugeot 508. Les deux sont associés à la même boîte automatique à 8 rapports (EAT8) qui génère souvent des à-coups à basse vitesse. Quant au Renault Kadjar, il fait confiance au nouveau 4 cylindres 1.3 TCe développé en collaboration avec Mercedes, présenté ici dans sa définition la plus puissante : 160 ch et associé à la boîte à double embrayage EDC. A noter que les deux blocs de PSA limitent le malus écologique à 90 € alors que le TCe de Renault subit un malus de 353 €.

En pratique, ces moteurs ne reflètent absolument pas leur niveau réel de puissance. Les accélérations et les reprises sont tout justes correctes. À tel point que pendant les premiers tours de roues, nous avions l’impression d’être au volant d’un Puretech ou d’un TCe 130 ! Une déception qui s’accompagne d’une consommation élevée qui tourne aux alentours de 9 l/100 km. Pour ce genre de véhicules, taillés pour la famille et la route, on vous conseille d’opter pour une motorisation diesel. C’est d’ailleurs cette carburation qui concentrera la majorité des ventes.

Sur la partie dynamique, le Peugeot 3008 conserve d’une courte tête sa domination face au nouveau Citroën C5 Aircross grâce à son très bon compromis. Le SUV de Peugeot a placé le curseur au bon endroit entre confort et dynamisme. Le 3008 est agile, rigoureux dans ses trajectoires, bien insonorisé et extrêmement bien amorti. Il est confortable et on ne s’ennuie pas à son volant. Enfin il dispose de série d’une batterie d’aides à la conduite, tels que l’aide au maintien dans la voie ou l’alerte de vigilance. Il est talonné sur cette partie par le C5 Aircross qui s’avère être le plus confortable du comparatif, notamment grâce à ses suspensions à butées hydrauliques et ses sièges larges et moelleux. Le français est taillé pour le voyage et il le fait bien ! En revanche, il n’aime pas être chahuté. Mais vous n’en aurez même pas envie.

En queue de peloton : le Renault Kadjar, dont le comportement n’a absolument pas à rougir. Le français est la lanterne rouge simplement en raison de son malus plus important, de sa boîte EDC lente, et de son contenu d’aides à la conduite en deçà. Le SUV de Renault est doté d’une position de conduite meilleure et d’une tenue de route vraiment dans le haut du panier des SUV européens.

Le bilan :

Comme on pouvait s’en douter après des premiers essais concluants, le Citroën C5 Aircross fait une entrée fracassante sur le marché des SUV compacts en remportant ce comparatif. Les chevrons s’imposent grâce à des aspects pratiques très bien conçus, un rapport prix/équipement imbattable et un confort optimal. En seconde place, le Peugeot 3008 conserve bien évidemment sa qualité routière et son dynamisme, ses bons aspects pratiques mais aussi sa facilité de revente. En dernière position, le Renaut Kadjar confirme ses bonnes prestations routières mais semble distancer dans tous les autres domaines.


Source : https://www.caradisiac.com/comparatif-video-citroen-c5-aircross-vs-peugeot-3008-vs-renault-kadjar-suprematie-en-jeu-174019.htm

544 vues2 commentaires