Comparatif polyvalentes : La Citroën C3 affronte la nouvelle Peugeot 208

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Comparatif polyvalentes : La Citroën C3 affronte la nouvelle Peugeot 208



Si Citroën et Peugeot adoptent des positionnements différents, la nouvelle Peugeot 208 croisera obligatoirement la route de la Citroën C3 à partir d'octobre 2019. Cette dernière, née en 2016, peut-elle rivaliser avec la modernité de sa cousine ? Un match s'imposait.

Elles appartiennent toutes les deux au segment des berlines polyvalentes, pourtant tout semble opposer la nouvelle Peugeot 208 et la Citroën C3. Aguicheuse, la 208 mise sur un design original et affirmé. Typée SUV et personnalisable à l’envi, la C3 a un positionnement unique dans le paysage automobile.



Berline classique ou façon SUV urbain ? La Peugeot 208 fait sa révolution, elle tourne radicalement le dos à sa devancière au profil typé monospace. Sa silhouette étirée de 9 cm (4,05 m) met en avant un capot plus long et plus plat. Ceci contraste avec un arrière court, caractérisé par un hayon incliné barré d’un bandeau noir entre des feux à trois griffes.

Elle a des allures de petite 508 et, comme sa grande sœur, elle sort les crocs ! Sa signature lumineuse renforce sa personnalité et sa base technique CMP est nouvelle. Ce châssis inédit a été inauguré par la DS3 Crossback et sera aussi partagé avec la nouvelle Opel Corsa. Petit clin d’œil au passé, les arches de roues rapportées des 208 GT Line et 208 GT évoquent celles de la Peugeot 205 GTI. 

A son lancement en 2016, la Citroën C3 a elle aussi marqué une rupture avec la génération précédente. Atypique, elle reste une proposition unique par son look de SUV urbain (arches de roues rapportées, protections latérales « Airbumps », bas de caisse et boucliers massifs), et sa hauteur de 1,47 m contre 1,43 m pour sa rivale.Ceci la rend plus imposante malgré une longueur de 3,99 m contre 4,05 m pour la 208. La C3 se distingue aussi par ses nombreuses possibilités de personnalisation (36 combinaisons) au moyen de touches colorées (médaillon sur les Airbumps, entourages d’antibrouillards, coques de rétroviseurs et toit), blanches, noires ou rouges. La 208 ne peut tenir la comparaison avec son pavillon, ses coques de rétroviseurs et ses arches de roues, laqués de noir. Mais la C3 est de conception plus ancienne, elle repose sur la plateforme technique PF1 du groupe PSA, étrennée par la Peugeot 206… en 1998.

A bord de la 208, l’ambiance est clairement futuriste. Fidèle au concept du i-Cockpit (petit volant à méplats, instrumentation déportée vers l’avant et écran tactile) de sa devancière, la nouvelle Peugeot 208 renchérit par une instrumentation 100 % numérique avec effet 3D et par un écran tactile panoramique de 10 pouces, le même que celui de la Peugeot 508. Elle réalise un sans-faute au niveau de l’ergonomie avec ses touches d’accès direct - identiques à celles des 3008 et nouvelle 508 - implantées à portée de main. Et elle n’oublie pas les rangements.

Au bas de la console centrale, se trouve un réceptacle pour smartphone intégrant la recharge par induction. Son couvercle pivotant sert de support à votre téléphone qui devient alors complémentaire de l’écran tactile. Bien vu. Connectée, la Peugeot 208 offre, à l’avant, deux prises USB dont une de type USB-C (indisponible dans la C3) qui permet une recharge nettement plus rapide. 

En s’installant au volant de la C3, on se rend compte immédiatement que sa conception date de 2016. Rectiligne et garnie de plastiques durs, la planche de bord est moins travaillée que celles des 208. Et la jonction avec les contre-portes, peu valorisante, n’arrange rien. Mais l’instrumentation à aiguille et l’écran tactile (7 pouces maxi) implanté « à l’ancienne » sous les aérateurs donnent déjà un coup de vieux à la C3.

Elle joue la carte de la personnalisation pour faire diversion. Inspirés par l’univers de la maison, ses tissus et cuirs synthétiques, appliqués sur le bandeau du tableau de bord, la sellerie, les contre-portes et même la jante du volant, procurent une ambiance très cosy que l’on ne retrouve pas à bord de sa cousine et néanmoins rivale. Un univers en accord avec le confort - dont Citroën est le chantre - avec des sièges moelleux et un accoudoir, mais uniquement pour le conducteur.

Plus d’aides à la conduite pour la 208 !

En 2016, la C3 proposait, dès l’entrée de gamme, le Pack Safety (alerte de franchissement de ligne, reconnaissance des panneaux, surveillance du conducteur). C’était novateur à l’époque… Depuis, la dotation sécuritaire des modèles du segment a bien évolué.

La Peugeot 208 totalise une dizaine d’aides à la conduite, parmi lesquelles on trouve le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop&Go (arrêt et redémarrage automatique), l’aide au maintien dans la voie de circulation et le Full Park Assist. La 208 progresse lentement vers la conduite autonome de niveau 2. Il ne lui manque plus qu’à coordonner direction, accélérateur et frein, afin qu’ils agissent de concert sans l’intervention du conducteur…

Habitabilité : égalité Reposant sur des empattement quasiment identique (2,55 m pour la 208 et 2,54 m pour la C3), la Peugeot et la Citroën ont donc des dimensions intérieures similaires. L'espace aux jambes est sensiblement identique (24 cm pour la 208 et 23 cm pour la C3). Et la C3 offre plus de largeur aux coudes comme aux épaules, car ses contreportes ont moins de relief.

En revanche, ses dossiers plus verticaux limitent l’usage des places arrière à des personnes ne mesurant pas plus de 1,65 m. Plus récente, la Peugeot 208 offre deux prises USB pour recharger ordinateur, smartphone ou console de jeux.

Un coffre plus haut pour la C3 Le volume du coffre de la Citroën C3 revendique 300 l en configuration à 5 places sous tablette. Celui de la Peugeot 208 se contente de 270 l.

Nos mesures indiquent des valeurs globalement comparables, mais la 208 bénéficie d’un seuil de coffre plus bas (69 cm contre 78 cm pour la C3). La Citroën offre plus de hauteur intérieure. Mais cela ne s’avère pas forcément plus pratique à l’usage, notamment lorsqu’il faut charger des objets lourds.

La 208 est aussi électrique Cousines dans le groupe PSA, la Peugeot et la Citroën partagent les mêmes mécaniques thermiques. En essence, il s’agit du moteur à trois cylindres 1.2 PureTechdécliné en 75, 100 et 130 ch sous le capot de la Peugeot, et en 82 et 110 ch sous celui de la Citroën.

L’entrée de gamme de la 208 est associée à une boîte de vitesses manuelle, le haut de gamme à la boîte automatique EAT 8 (à huit rapports) et le milieu de gamme laisse le choix entre ces deux types de transmission. La C3 est livrée avec une boîte manuelle sur les deux motorisations, la boîte automatique EAT 6est aussi proposée sur le 110 ch.

En diesel, la proposition est unique avec un 1.5 BlueHDi de 100 ch assorti d’une boîte de vitesse mécanique.

En janvier 2020, la Peugeot inaugurera une version 100 % électrique baptisée Peugeot e-208 d’une puissance de 136 ch pour une autonomie de 340 km. Une version écolo dont bénéficiera la prochaine génération de C3 en 2023.



Bilan match 208 vs C3 Commercialisée en octobre 2019 à partir de 15 500 €, en 75 ch, la 208 est plus chère que la C3 qui, elle, débute à 14 450 € avec un moteur de 82 ch. En plus de l’effet nouveauté, la Peugeot se distingue par un design percutant et une présentation plus valorisante. Les essais qui auront lieu à l’automne devraient en outre révéler un toucher de route nettement plus dynamique que celui de sa rivale typée confort.

La Citroën reste attractive par ses possibilités de personnalisation et son volume de coffre, mais elle marque le pas au niveau de la qualité perçue et des équipements de sécurité. Son restylage, au printemps 2020, va lui permettre de se mettre à jour sur ce dernier point.


Source :

https://www.largus.fr/actualite-automobile/titre-peugeot-208-vs-citroen-c3-le-duel-des-cousines-psa-9871393.html

202 vues7 commentaires