Citroën entame le Rallye d'Allemagne avec de bons espoirs

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Citroën entame le Rallye d'Allemagne avec de bons espoirs


Le prochain Rallye que disputera la Citroën C3WRC se déroulera en Allemagne où Citroën, avec Sébastien Loeb, a maintes fois brillé. Si en Corse, la C3WRC n'a pas fait l'étalage habituel de ses dons sur asphalte, Citroën est bien décidé à corriger le tir avec la manche allemande fort de nombreux tests effectués, de réglages différents et, surtout, d'une évolution moteur.


Sébastien Ogier espère ainsi renverser la tendance actuelle du championnat et réduire l'écart avec Ott Tanak qui mène la danse. Ainsi, le champion du monde en titre déclare « J’arrive en Allemagne, sur un terrain où j’ai toujours été à mon avantage, avec l’objectif d’empocher un bon résultat et d’inverser un peu la tendance au championnat. Nous avons rencontré plusieurs types de conditions atmosphériques en essais et c’est toujours positif . Disputer le camp militaire en sens inverse fait que ça peut redevenir un juge de paix, même si ces dernières années, la nécessaire gestion des pneus nous empêchait de trop attaquer. Cela reste quoi qu’il en soit une portion délicate à négocier, à l’image du rallye lui-même, où le risque de crevaisons notamment, est plus important qu’à l’accoutumée, en raison des nombreuses bordures présentes dans les vignes, comme autant des petites pierres coupantes qui pullulent dans Baumholder »


De son côté, après sa belle prestation sur le Rallye de Finlande où il a fini second, Esapekka Lappi, bien que peu expérimenté sur ce rallye, espère tirer profit des tests réalisés avec la C3WRC. « Mes tests de juin se sont révélés concluants. Outre une demi-journée dans le camp militaire, j’ai effectué une journée complète sur une bonne base, avec un peu tous les types de profils qui nous attendent sur la course, et je me suis senti à l’aise au volant de C3 WRC. Mais c’est toujours difficile de préjuger où l’on va se situer. Entre temps, j’ai aussi réalisé une journée à Satory pour me permettre de retrouver les repères propres à l’asphalte. Je suis donc prêt, et je pense que sur un tel rallye piégeux, outre la vitesse de pointe, il faut aussi se montrer constant tant il se passe toujours beaucoup de choses. Le podium signé l’an passé me l’a démontré » déclare le pilote finlandais.


Enfin Pierre Budar, patron du Citroën World Rally Team, déclare « Après notre deuxième place en Finlande, l’objectif sera de conserver cette bonne dynamique sur cette épreuve asphalte atypique, en accrochant au moins un nouveau podium et en faisant aussi une bonne opération au championnat avec Sébastien. Depuis la Corse, nous avons compris un certain nombre de choses sur le tarmac et mis les bouchées doubles pour y remédier, aussi j’ai espoir que nous  retrouvions le haut de l’affiche sur cette manche dont nous connaissons bien les caractéristiques. Nous étrennons d’ailleurs une évolution de notre moteur pour l’occasion. »