Citroën C5 Aircross : Discussions avec les équipes Citroën (mise à jour)

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Citroën C5 Aircross : Discussions avec les équipes Citroën (mise à jour)

Mis à jour : 26 mai 2018



Présent à la présentation du nouveau Citroën C5 Aircross hier, j'ai pu échanger avec les membres de l'équipe Citroën.

1. Alexandre Malval :

Va-t-on vers une harmonisation des faces avant des futures Citroën ou aurons-nous des voitures davantage différenciées ? 

On a développé un langage stylistique avec des éléments forts que l'on retrouvera sur toute la gamme.  L'idée n'est pas de faire un copier-coller mais d'adapter ces éléments forts (phares double étage, airbumps dans le bouclier, calandre) au modèle, au segment et à l'image que l'on souhaite donner des produits. Mais, clairement, nous irons vers une gamme qui portera le même langage stylistique car nous souhaitons construire une gamme cohérente et une marque forte qui soit valorisante pour les clients et reconnue immédiatement comme Citroën.

Pour autant, quand vous regardez chaque véhicule, les éléments sont présents mais tous différents.  Les phares de C3 et C3 Aircross sont très différents car sur C3 Aircross nous voulions donné un caractère très baroudeur alors que sur C3, l'idée était de la rendre joviale, sympathique.

Sur C4 Cactus, la calandre est inversé et chromé tandis que sur Berlingo, l'ensemble est traité davantage dans la hauteur pour alléger l'ensemble.

Quel était l'enjeu avec le concept CXpérience et va-t-on la retrouver en série un jour ?

L'objectif avec CXpérience était de montrer que les codes du design défini avec Cactus était adaptable sur une grande berline et nous avons prouvé que cela fonctionnait.  Pour autant, elle n'a pas pour vocation à être produite tel quel en série.  Nous pourrons en retrouver quelques traits sur la future grande berline mais nous retrouverons des choses nouvelles. 


2. Xavier Peugeot

Vous parlez beaucoup de Core Model Strategy, pourriez vous nous définir ce principe en quelques mots ?

La Core Model Strategy est la volonté pour Citroën de proposer 8 silhouettes au cœur de marché, aptes à créer du volumes et être rentables.  Ces huit silhouettes sont des véhicules propres à Citroën ce qui veut dire que les véhicules conçus en partenariat avec d'autres constructeurs ( ex : C1 avec Toyota) ne sont pas inclues dedans tout comme les véhicules utilitaires. 

On ne s'interdit rien, tout peut être étudier, les seuls objectifs pour chaque véhicule sont : volume et rentabilité.

Dans cette gamme de huit silhouettes, quelle est la place d'E-Méhari ? 

E-Méhari est un véhicule à part dans la gamme, un modèle iconique né d'un partenariat avec Bolloré.  Ce n'est pas un véhicule à volumes mais une voiture image.  

Dans ce cas, serait-il possible qu'E-Méhari connaisse une deuxième génération ?

Tout dépend du partenariat, s'il peut être prolongé mais tout est envisageable. 

Pourquoi la C3 qui se vend bien dans tous les marchés où elle est vendue, n'est pas commercialisée au Brésil ?

Le segment B au Brésil est particulier puisque ce qui importe le plus sont les prix bas.  Hors, sur la dernière C3, elle serait trop chère c'est pourquoi nous avons choisi de laisser l'ancienne génération de C3 sur ce marché.  

Et pour C3 Aircross qui lui non plus ne sera pas vendu au Brésil ?

Pour C3 Aircross c'est un autre problème.  On ne peut pas tout faire et en terme de plateforme cela n'était pas possible. 

Quels sont les objectifs fixés à Citroën ?

Carlos Tavares a fixé trois objectifs à Citroën : 

1. être dans le Top3 des marques auto sur la référence clients

2. être leader en terme de confort

3. 1.6 million de vente en 2020 dont 45% hors Europe comparé à 26% en 2017

Deux mots guident l'action de la Marque : Internationalisation et cohérence.

Que nous réserve Citroën à l'avenir ?

Citroën s'est fixé comme but de proposer 80% de sa gamme électrifiée d'ici à 2023 et 100% de sa gamme en 2025.  A partir de C5 Aircross, tous les modèles proposés seront électrifiés.  En 2020, nous proposerons une nouvelle étape de cette électrification avec la présentation d'une nouvelle silhouette 100% électrique.

3. Quelques infos données par Arnaud Belloni :

Citroën a vendu plus de 2000 C3 en Iran en 1h18 au cours des préventes, préventes qui sont différentes des nôtres puisque les voitures sont entièrement payées.  Ce n'est pas seulement un acompte. 

C4 Spacetourer fait d'excellents chiffres de commandes en Avril et en Mai.  Sur le premier trimestre, les ventes ont baissées mais la base de comparaison avec 2017 était faussée puisqu'en 2017 les ventes avaient été particulièrement bonnes. 

Les objectifs de ventes de C5 Aircross sont fixés à 110 000 unités par an en Europe dont 40 000 environ en France.  Le slogan devrait être "Le SUV en classe confort" et Citroën communiquera énormément autour de C5 Aircross fin 2018-début 2019. Le tournage de la publicité de C5 Aircross va débuter d'ici une quinzaine de jours. 

4. Le point sur les commandes :

La C3 après 18 mois de commercialisation s'est vendu à 350 000 exemplaires

Le C3 Aircross obtient lui 80 000 ventes en 6 mois de commercialisation

La C4 Cactus restylée en 2 mois de commercialisation fait un excellent début avec 20 000 commandes

Conclusion :

J'ai eu la chance de rencontrer les dirigeants de Citroën qui ont tous été très sympa, très accessible et très ouvert à la discution.  Je les ai tous trouvé confiant dans l'avenir, déterminé à appliquer leur stratégie en termes de produits comme de design, conscients des erreurs du passé et humble, modeste.  Au final, Citroën leur ressemble, c'est comme s'il y avait une part d'eux mêmes dans le renouveau de Citroën.  Une marque sûre de son avenir, consciente de ses erreurs passées, déterminée et humble.  Merci à eux pour ces moments de partage.

181 vues15 commentaires