Citroën 100 ans de confort - épisode 2 : Le confort de vie
Auto_728x90.jpg

Citroën 100 ans de confort - épisode 2 : Le confort de vie



Le confort Citroën s’exprime également par les notions de praticité et de polyvalence, qui permettent de rendre la conduite et le voyage encore plus agréables. Plus une voiture est facile à vivre au quotidien, plus elle est agréable et confortable pour ses occupants. La mise au point de voitures qui procurent le maximum de confort de vie est une préoccupation constante dans l’histoire de Citroën.

Depuis longtemps, Citroën souligne les avantages d’un habitacle spacieux et modulable, et d’espaces de rangement bien conçus et astucieux. En 1923, Type B2 offrait aux acheteurs le choix entre plus de sièges ou une plus grande capacité de bagages, offrant ainsi un habitacle modulable et pratique. Type C3 « Torpédo » était une biplace pourvue d’un troisième strapontin aménagé derrière le conducteur, pour pouvoir ainsi transporter plus de bagages ou plus de passagers en fonction des besoins. En 1924, la version Trèfle, une nouvelle configuration à trois places, fut introduite, le troisième siège étant monté en milieu d'habitacle derrière les deux sièges avant, entouré de zones de rangement de part et d'autre.

Pendant les années 1930 et par la suite, Traction Avant offrait différents agencements de sièges. Elle se déclinait notamment dans un modèle sept places à empattement long et dans une variante à porte arrière à hayon, qui fut peut-être la première berline à hayon de série au monde.



Même 2CV, véhicule essentiel par excellence, était dotée d'avancées techniques au niveau de sa suspension, de sa fabrication et de son habitacle modulable. Avec ses sièges amovibles, un toit ouvrant, son plancher plat et un coffre extensible, 2CV est la voiture qui lança la tendance d’un agencement fonctionnel de l'habitacle, il y a 70 ans.

DS comme CX furent proposées en carrosseries break, offrant un maximum de confort de vie grâce à des agencements de sièges astucieux, bien avant les tendances plus récentes des voitures à six ou sept places. La version familiale de CX était unique dans sa catégorie et les concurrents mirent des années à la rattraper.

Citroën a également produit une série de concept car uniques présentés lors de salons, résolument axés sur le confort de vie, et dont Citroën Karin de 1980 en est le parfait exemple. Ce modèle à trois places de forme pyramidale, fabriqué dans des matériaux composites, affichait de nouvelles idées de rangement, des sièges moulés et des commandes autour du combiné et sur le volant, à portée de doigt. Autant d’idées qui se sont maintenant généralisées dans les voitures de production de Citroën.

Plus récemment, l’attention s’est tournée vers la science de l’ergonomie et l’intégration d’aménagements fonctionnels. Les Citroën ont toujours été appréciées par les familles en raison de l’importance accordée à cet aspect fonctionnel : les familiales polyvalentes figurent parmi les modèles les plus vendus du constructeur ces dernières années. Les véhicules Citroën ont réussi à innover sur cet aspect : sièges amovibles, rabattables, escamotables, dossiers arrière inclinables, jusqu’à même compter des sièges avant pivotants.

Tandis que les plus gros modèles du constructeur ont offert huit, voire neuf places avec des possibilités d’aménagement variées, les modèles plus petits, comme ZX ou C2, sont dotés de sièges arrière qu’il est possible d’avancer ou de reculer pour aménager davantage de place soit pour les passagers, soit pour les bagages. Fait rare dans une petite voiture, C2 offrait également des sièges inclinables pour les passagers à l’arrière.



ESPACES DE RANGEMENT

Citroën a souvent été amené à imaginer des solutions innovantes quant à l’aménagement de l'habitacle, pour répondre aux besoins des familles modernes. Qu’il s'agisse de zones de dépose d’objets, de tiroirs sous les sièges, de grandes boîtes à gants ou de bacs de rangement aménagés dans le pavillon comme dans un avion, les concepteurs Citroën parviennent toujours à prévoir un petit plus en matière de rangement.

Citroën n'a jamais manqué d’imagination pour réinventer l’intérieur de l'habitacle, s’inspirant souvent de solutions proposées dans les concept cars exposés au public lors des salons automobiles. La convivialité, thème de prédilection de la Marque, se manifeste sous la forme de sièges pivotants pour monter et descendre plus facilement, de compartiments cachés, ou de planches de bord dotées de plateaux et de rangements amovibles.

Alors qu’en 1923, Type C offrait déjà des petits rangements, d’autres modèles Citroën interprétèrent cette idée en proposant des solutions astucieuses.

S’inscrivant directement dans cette filiation, 2CV était dotée d’un espace de chargement entièrement adaptable pour plus de praticité. Karin, concept car exposé au salon de Paris en 1980, était dotée de compartiments extractibles dans les portes. CX était dotée d’un grand plateau au niveau du tableau de bord, tandis que XM, et de nombreuses autres Citroën depuis, était équipée d’une boîte à gants à ouverture vers le haut pour un accès aisé, face au passager. Les modèles GS plus tardifs étaient disponibles avec une boîte à gants amovible, qui pouvait être montée sur le tableau de bord ou les portes, ou même servir de porte-documents. Plus tard, en 2003, C2 inaugura le hayon qui s'ouvre en deux parties, une première dans sa catégorie. Un petit compartiment était aménagé à l’intérieur de la partie inférieure du hayon pour y contenir des objets de petite taille et les empêcher de rouler dans le coffre.

Présentée en avant-première par un trio de concepts révélés au salon de l’automobile de Paris de 1996, Berlingo marqua le début d’un nouveau niveau en matière de rangement. Ces 3 concept cars, le Coupé de Plage, la Berline Bulle et le Grand Large, avaient pour but de mettre en exergue l’espace de chargement de matériel de sport (comme des planches de surf ou des skis) et des intérieurs imaginés pour la famille avec des rangements modulables dans l'habitacle. A sa commercialisation, Berlingo, dont le modèle de production s’inspirait de la version Grand Large, inaugurait le rangement « Modutop » au plafond. Le Modutop augmentait de 170 litres la capacité de rangement pour tous les passagers, parfait pour y loger toutes les affaires dont une famille peut avoir besoin pour ne pas s’ennuyer pendant de longs trajets.

Même les détails les plus simples, tel que le crochet pour sac à main dans C4, contribuent à renforcer la convivialité des habitacles Citroën au quotidien. C’est tout ce qui fait la différence dans l’expérience de conduite d’une Citroën. Aujourd'hui, le rangement d'appareils numériques et la connectivité revêtent tout autant d’importance pour les clients.

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon