Centenaire Citroën : Une année au cœur du patrimoine Citroën

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Centenaire Citroën : Une année au cœur du patrimoine Citroën


Salut à tous,


Comme vous le savez, en 2019, Citroën va fêter son centenaire. Beaucoup de manifestations sont prévues tout au long de l'année et, à ma manière, j'ai souhaité participer à ces célébrations en proposant un projet à Citroën qui a été accepté.

L'idée était de vous faire revivre l'histoire de notre marque préférée à travers un reportage sur 52 voitures mythiques de la Marque. Véhicules de série, concepts car ou voitures de course, à travers des reportages photos et vidéos, nous revivrons l'histoire de ces modèles qui, pour beaucoup, ont marqué l'automobile.


Ainsi, dès le début de l'année prochaine, je mettrai sur le blog un article qui retracera l'histoire complète de chacun de ces 52 mythes automobiles ainsi qu'un reportage photos et vidéos. Chaque semaine, tout au long de l'année 2019, c'est l'histoire de Citroën et de son fabuleux patrimoine à travers 52 voitures mythiques que l'on découvrira ou redécouvrira en essayant de vous apporter des anecdotes, des informations moins connues.


Pour réaliser ces reportages, j'ai pu me rendre au Conservatoire Citroën pour découvrir, photographier et filmer toutes ces voitures importantes pour Citroën. Je continuerai régulièrement à m'y rendre pour réaliser ces reportages.


Mais, en avant première de cette série de reportages, je voulais partager avec vous deux photos importantes :



Voici le bureau authentique d'André Citroën là où les premiers modèles ont vu le jour. Vous pouvez remarquer également une miniature de la Tour Eiffel marquée du lettrage Citroën qui a illuminé la Tour de 1925 à 1935.


Destinée aux enfants, les miniatures Citroënnettes (nom magnifique qui, je pense, devrait être réutiliser aujourd'hui) avaient pour but de transmettre, aux enfants, le goût et l'envie de rouler en Citroën. André Citroën souhaitait que les premiers mots d'un enfant soient Papa, Maman et Citroën. Cette Citroënnette C4 qui date de 1928 était proposé en deux versions : à pédale ou animée par un petit moteur électrique. Ce modèle, absolument impeccable, est au conservatoire accompagné d'un autre modèle qui, lui, est resté dans son jus.


Au delà des voitures mythiques qui ont marqué l'histoire de la marque, c'est ce genre de détails qui font que, pour moi, Citroën est une marque hors du commun. Avoir illuminé la Tour Eiffel pendant 10 ans ou proposer ce genre de voitures aux enfants pour les faire aimer Citroën, c'était le génie d'André Citroën qui, à travers d'autres faits tout aussi uniques et incroyables, a fait de cette marque une marque automobile reconnue, partout dans le monde, pour son originalité, son anticonformisme et son confort.


Je vous donne rendez vous le 4 Janvier 2019 pour le premier article de cette série de 52 reportages qui sera consacrée à la première Citroën commercialisée : la Type A.


J'en profites pour remercier Citroën et le Conservatoire pour me permettre de réaliser cette série de reportages.








175 vues2 commentaires