top of page

Les actualités Citroën 

Bilan premier semestre 2024 - marché auto FRANCE


Malgré des baisses ces deux derniers mois, le marché automobile termine le premier semestre 2024 sur une note positive avec une hausse de 2.8% à 914 980 unités mais, malgré cela, le niveau du marché automobile en France reste toujours inférieur de 21.49% par rapport à son niveau de 2019. Enfin, avec 158 906 unités vendues, les voitures électriques obtiennent une part de marché de 17.4% sur le premier semestre en progression de près de 2 points de pourcentage par rapport à l'année dernière.


Dans ce cadre, les ventes de :

  • ABARTH sont de 913 unités

  • ALFA ROMÉO sont en hausse de 17.2% à 2 352 unités pour une part de marché de 0.3%

  • CITROËN sont en baisse de 1.6% à 65 525 unités pour une part de marché de 7.2%

  • DS sont en baisse de 22.8% à 10 429 unités pour une part de marché de 1.1%

  • FIAT sont en hausse de 3.6% à 20 515 unités pour une part de marché de 2.2%

  • JEEP sont en hausse de 76.6% à 6 054 unités pour une part de marché de 0.7%

  • MASERATI sont de 45 unités

  • OPEL sont en hausse de 14.1% à 25 390 unités pour une part de marché de 2.8%

  • PEUGEOT sont en baisse de 3.1% à 129 299 unités pour une part de marché de 14.1%

Au total, les ventes de Stellantis sont de 260 592 unités en recul de 0.2% pour une part de marché de 28.5% qui lui permet d'être leader des ventes devant le groupe Renault mais avec un écart qui se réduit à 3.6 points de part de marché. De son côté, les ventes de Citroën sont en légère baisse due à la phase de transition sur C3 mais la marque aux chevrons fait mieux que Peugeot.


Voici le Top 20 de ce premier semestre :

Le Top 20 des ventes de voitures au premier semestre 2024 en France

Voici les ventes de Citroën hors Top 20 :

Les ventes de Citroën sur le marché français au premier semestre 2024

Voici les ventes de DS :

Les ventes de DS sur le marché français au premier semestre 2024

675 vues14 commentaires

14 Comments


when I look quickly at the DS sales numbers: it boggles my mind why the management still refuses to admit that DS automobilies is simply not successful ? They blindly continue to invest in a dead brand that lives somewhere at the very bottom of sales, while they made Citroen a competitor for Dacia.

When I look at the Citroen brand, how they performed in the period between years 2000 - 2008, back then they had sales, they had a wide portfolio of very interesting cars, they had technologies, that allowed them to take leading positions among car manufacturers, they had hydropneumatic suspension, that offered unique comfort and made Citroen cars an unforgettable drive experience, and instead of managers seeing this technology…


Like

Esteban
Esteban
Jul 02

Il lui faut un vrai moteur et pas qu'électrique 🙄

Like

Citrofan
Citrofan
Jul 02

C’est surtout la politique de la sourde oreille de Carlos sur tous ces problèmes

Ce qui est pris est pris, on va pas dépenser d’argent pour réparer, non mais ils s’imaginent quoi les clients !

Like

Citrofan
Citrofan
Jul 02

« Fin 2024, nous déciderons si nous continuons à accélérer sur l’électrique ». La confidence de Carlos Tavares

Preuve que tout ça est politique !

Like
Replying to

Oui, et à l'occasion, c'était une pression sur les politiques pour leur expliquer que sans subventions diverses, il ne continueraient pas à développer l'électrique. Ces gens sont toujours pour moins d'impôts mais plus de subventions pour leur business...

Like

En France, Citroën est sur le point de disparaître du paysage automobile, ce qui est logique puisque depuis une dizaine d'année un grand nombre de modèle ont-été arrêtés sans être remplacés ou beaucoup plus tard, par des modèles décalés : C4, C5 berline et break (plus de break dans la gamme), C4 space tourer et grand C4 space tourer, ce qui a eu pour conséquence de faire partir tous les clients historiques et fidèles vers une concurrence toujours plus séduisante et dangereuse... Attention au réveil de Renault avec ses avalanches de nouveautés, toutes plus séduisantes sur les plans esthétique, qualitatif et technologique ; l'AUSTRAL est un vrai succès en Europe ; Citroën ne doit pas se louper avec le remplacemen…

Like
bottom of page