top of page

Les actualités Citroën 

Bilan octobre 2022 - Marché auto FRANCE


Le marché automobile français affiche, pour le mois d'octobre, sa troisième hausse consécutive avec un gain de 5.5% pour 124 981 unités vendues. Attention toutefois, car cette hausse est trompeuse puisque, si on compare à octobre 2019, la tendance est encore en forte baisse puisque de l'ordre de 30%. En octobre, la part des véhicules électrifiées baisse par rapport à septembre avec deux tendances : celle des véhicules électriques est en baisse à 13%, tandis que celle des véhicules hybrides rechargeables est en hausse à 9% pour un total de 22% du marché contre 24 en septembre.

Dans ce contexte, les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont de 363 unités pour une part de 0.3%

  • CITROËN sont en baisse de 13.8% à 10 267 unités pour une part de marché de 8.21%

  • DS sont en baisse de 7.7% à 1 462 unités pour une part de marché de 1.2%

  • FIAT sont en baisse de 8.8% à 2 798 unités pour une part de marché de 2.2%

  • JEEP sont en baisse de 60.8% à 373 unités pour une part de marché de 0.3%

  • MASERATI sont de 33 unités

  • OPEL sont en hausse de 55.3% à 2 643 unités pour une part de marché de 2.1%

  • PEUGEOT sont en baisse de 2% à 21 106 unités pour une part de marché de 16.9%

Au total, les ventes de Stellantis sont en baisse de 4.4% à 39 045 unités pour une part de marché de 31.2% qui en fait, de très loin, le premier groupe de France puisque le groupe Renault est à 23% de part de marché.

Voici le Top 20 mensuel :

Voici les ventes des Citroën hors Top 20 :

Voici les ventes de DS :


696 vues23 commentaires

23 Comments


Jérémy
Jérémy
Nov 02, 2022

Rassurez vous les chiffres espagnols et italiens sont excellents

Like

J'ai envie de dire courage à cette belle marque mais entre une offre de motorisation souvent minimaliste : 3 cylindres ou hybride ou électrique très cher ... Ami 8 ou Ami super en son temps ... la carrière des modèles, C5 X, C5 restylé et pire C4 avec son tableau de bord riquiqui et sa sellerie déprimante, n'est vraiment pas aidée ... Reste une C3 ( merci au flottes d'entreprises ) en bout de course, mais bien née, pour porter la marque mais jusqu'à quand?

Like

Patrick Berton
Patrick Berton
Nov 02, 2022

mais ou est la belle C5X,,,??? en chine? Pour combien de temps….,??? ou sur un bateau….??,

tristesse 🥶🥶😨😱😱😱😰😰😰😰😰

Like
Christian Brochard
Christian Brochard
Nov 02, 2022
Replying to

Dans mon garage😂

Like

Jérémy
Jérémy
Nov 02, 2022

Attention : je rappelle que ce sont des chiffres d'immatriculation et que ceux-ci sont perturbés par la pénurie de composants et des problèmes de transport sérieux. N'oubliez pas mon article sur l'usine de Vigo où 20000 voitures sont en stock et attendent de partir

Like
Jules
Jules
Nov 02, 2022
Replying to

Et cette fichue C4 qui peine à trouver son public. Elle est loin derrière les deux autres françaises (on doit être proche des chiffres de là cactus) et on entend toujours faut comparer, faut attendre mais les chiffres sont là et la concurrence n’attend pas. elle n’arrive pas à compenser les modèles en fin de courses

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Nov 02, 2022

Ce n'est pas catastrophique, c'est ce que souhaite M Tavares pour la France. Tout est mis en place pour l'extension de la marque dans les pays où le marché automobile n'est pas encore saturé et en suivant les informations de Jérémy le bilan semble positif.

L' offre de la marque en France est tellement succincte comparée à celle d'il y a 22 ans, tout s'explique.

Il serait intéressant de comparer le cumul des résultats en part de marché de l'ensemble des marques de Stellantis d'aujourd'hui à ceux réalisés en 2000.

Là on mesurerait le désastre .

Et les chinois ne sont pas encore sur notre marché.

M Tavares semble oublier que la plus belle des roses flétrit si on la…


Like
Replying to

Pour internationaliser artificiellement Citroën, au lieu d’augmenter le nombre de ventes à l’étranger, on fait baisser les ventes en France. Je viens de lire que sur le mois d’octobre, Toyota est a la 3 ème plus du podium des ventes en France … merci Carlos Tavares, merci Linda Jackson …

Like
bottom of page