top of page

Les actualités Citroën 

Bilan mai 2024 - marché auto FRANCE


Le marché automobile français affiche une baisse pour le mois de mai 2024 avec un recul de 2.9% pour 141 298 unités vendues, baisse qui ne peut pas être expliquée par un nombre de jours ouvrés différents, et qui reflètent donc un état de santé du marché français fidèle. Les voitures électriques occupent désormais une part de marché de 17% soit 1 point de plus par rapport à mai 2023 tandis que les hybrides rechargeables ont une part de 7% soit un recul de 2 points par rapport à l'année dernière, si bien que le total des voitures électrifiées en France affichent une baisse de 1 point de part de marché à la même période l'année dernière.


Dans ce contexte, les ventes de :

  • ABARTH sont de 103 unités

  • ALFA ROMÉO sont en hausse de 19.9% à 295 unités pour une part de marché de 0.2%

  • CITROËN sont en baisse de 9.5% à 8 911 unités pour une part de marché de 6.3%

  • DS sont en baisse de 39.6% à 1 360 unités pour une part de marché de 1%

  • FIAT sont en baisse de 27.7% à 2 809 unités pour une part de marché de 2%

  • JEEP sont en hausse de 20.1% à 915 unités pour une part de marché de 0.6%

  • MASERATI sont de 12 unités

  • OPEL sont en hausse de 27.9% à 4 204 unités pour une part de marché de 3%

  • PEUGEOT sont en baisse de 11.8% à 19 695 unités pour une part de marché de 13.9%

Au total, les ventes de Stellantis sont de 38 319 unités en baisse de 10.1% par rapport à mai 2023 pour une part de marché de 27.1% qui voit ainsi le groupe Renault revenir sur ses talons avec un écart de 0.9 point de part de marché soit moins de 1 300 voitures d'écart. Citroën affiche un deuxième mois de baisse après le mois d'avril même si la baisse est, ici, sous la barre des 10% et inférieure donc à celle de Stellantis et de Peugeot. Cependant, avec ce nouveau recul, Citroën se retrouve en sixième place des ventes en France.


Voici le Top 20 mensuel :



Voici les ventes de Citroën hors Top 20 :

Voici les ventes de DS :


828 vues7 commentaires

7 Comments


DS et Citroën ne vivent pas, ils survivent. C'est honte au vu de leur histoire que Stellantis leur fasse vivre une telle décadence. Toutes les marques sont dynamiques, constamment dans l'actualité avec des nouveautés et des déclinaisons. On est trop pauvres.

Like

24 DS9 et j'y suis pour une .

Like

Oui c'est inquiétant effectivement et puis faire des grosses promos sur du prémium ça fait désordre

pas nouveauté à venir à part la DS8 qui sera certainement un super véhicule mais qui ne fera pas de volumes(segment supèrieur) et vu le prix qui sera probablement très élevé ; j'espère que cette marque va tenir le coût elle le mérite mais encore une fois très dur le prémium face à l'armada allemande

Like
Replying to

Surtout quand on a mal calibré ses produits, DS3 qui n'est plus une citadine polyvalente pratique et u. SUV trop petit pour être familial.

Une DS4 conçue en oubliant que les usagers familiaux ont des bagages.

Like

Ds est en perte de vites

se, inquiétant quand même. J'espère qu'il aura un sursaut avec l'arrivée des micros hybride 136

Like
Replying to

Avec la super réputation du 3cylindres puretech...

Like
bottom of page