Les actualités Citroën 

Avec le C5 Aircross, Citroën vise les flottes



Le nouveau C5 Aircross représente une opportunité majeure pour Citroën de renforcer sa présence, y compris dans le secteur de la flotte, où il marque un nouveau terrain pour la marque.

Le commentaire vient de Patrick Fontana de Citroën Marketing, qui s’est entretenu avec Fleet World lors du lancement récent du C5 Aircross.

Autrefois connu pour ses monospaces, Citroën propose désormais son offre de SUVla plus solide grâce au C5 Aircross, ce qui contribuera notamment à attirer les clients professionnels vers la marque.

«Oui, notre part de marché sur le segment des C-SUV est très faible pour le moment, car nous n'avions que l'ancien C-Crosser avant ce C5 Aircross. Nous devons donc avant tout attirer les clients intéressés par les SUV aujourd'hui. Beaucoup d’entre eux possèdent déjà des SUV et il faut leur plaire. Mais nous aurons certainement de nouveaux clients avec qui travailler et notre réseau », a déclaré Fontana.

Les ventes de conquête constitueront la majeure partie des clients, mais Citroën estime également que la polyvalence d'un monospace dans le corps du C5 Aircross attirera également les acheteurs de monospaces qui, jusqu'à présent, ne souhaitaient pas de SUV. «C’est parce qu’ils ne trouvent pas l’espace et la polyvalence d’un SUV et c’est pourquoi ils achètent toujours un monospace. Nous comptons un grand nombre de propriétaires de C4 Picasso de première et de deuxième génération à travers l’Europe, clients privés et entreprises. Nous voulons les garder au sein de la marque Citroën et je pense que ces personnes voudront acheter le C5 Aircross. ”

En mettant l’accent sur les SUV, on peut se demander si cela laisse le C5 Aircrossen concurrence avec la prochaine berline C5? Apparemment, malgré certains transferts, Fontana et Citroën estiment qu'il y a un avenir pour les deux modèles.

«Si nous examinons le changement et la provenance des acheteurs de SUV, ils proviennent de SUV, mais également de MPV et de berlines. Nous notons qu'il y a de moins en moins de gens qui achètent des monospaces en Europe, dans d'autres pays, c'est différent. Je pense donc qu'il y a encore de la place sur le marché pour de telles formes de carrosseries. Selon le prix de l'essence, les taxes - cela peut changer, mais nous sommes assez confiants pour les 5 ou 10 prochaines années. "


Source : https://fleetworld.co.uk/suvs-to-drive-citroen-fleet-take-up/

193 vues0 commentaire