Citroën C-Métisse | Passionnément Citroën

Citroën C-Métisse 

A l’occasion du Mondial de Paris 2006, Citroën dévoile C-Métisse.

Avec ce concept car fait de passion et de raison, la Marque dessine une nouvelle voie dédiée au pur plaisir automobile en proposant un coupé de caractère doté d’un haut niveau de qualité de vie à bord et offrant des performances à la fois remarquables et respectueuses de l’environnement.

Par ses proportions élancées, sa couleur de carrosserie d’un rouge flamboyant, ses ouvrants spectaculaires et ses chromes omniprésents, ce coupé racé doté de 4 places et de 4 portes ravive la passion automobile pour les plus prestigieux coupés grand tourisme.

L’émotion que C-Métisse suscite au premier regard est relayée par de réelles sensations de conduite offertes, grâce au poste de pilotage doté des dernières avancées technologiques,  et aux performances apportées par une chaîne de traction hybride diesel à l’architecture particulière.

Bénéficiant de la même solution d’avenir que le démonstrateur C4 Hybride HDi, présenté par Citroën en ce début d’année, C-Métisse s’en distingue par l’implantation de ses moteurs électriques dans les roues arrière.

Cette configuration est en cohérence avec les performances du véhicule et optimise sa motricité. Parfaitement adaptée au caractère de C-Métisse, cette réalisation démontre la grande maîtrise par Citroën des différentes architectures hybrides et son engagement dans la réduction de la consommation et des émissions de C02.

Véhicule haut de gamme, C-Métisse fait aussi la part belle aux passagers en leur dédiant un vaste espace avec trois assises tapissées de cuir blanc et au confort exemplaire.

 

c-metisse, créatrice d’émotions et de sensations automobiles

Tout en C-Métisse laisse présager une prise en mains d’une rare émotion.

Ses proportions élancées et la fluidité de ses lignes créent une harmonie empreinte de puissance. Ses ouvrants à la cinématique particulière fascinent et suscitent l’envie de monter à son bord.

Enfin, son aménagement intérieur façonné de matières nobles, ses assises individuelles grand confort et sa technologie sophistiquée sont à même de satisfaire aussi bien le plaisir du conducteur que le bien-être de trois passagers.

 

Un coupé au design racé

La première des émotions face à C-Métisse, c’est un choc visuel.

Longue (4,74 m), large (2 m) et basse (1,24 m), sculpturale, presque intimidante : elle impose un respect immédiat.  Mais loin de créer une distance, ce respect se mêle à une séduction irrépressible, à une attirance absolue.  Qu’il s’agisse de ses passages de roues arrière, de son capot ou même de sa malle arrière, tous ses volumes présentent les galbes d’une musculature tout en courbes et en rebonds d’une étonnante sensualité.

La séduction, C-Métisse la suscite aussi à travers le dynamisme qu’elle exprime. Même à l’arrêt, tout en elle suggère le mouvement. Avec un capot avant très long et un porte-à-faux arrière quasi inexistant, C-Métisse rappelle l’équilibre des véhicules de l’âge d’or du grand tourisme.

Les lignes de C-Métisse laissent également découvrir la recherche d’une aérodynamique optimale, gage de réduction des consommations et des émissions polluantes, tout comme elles intègrent parfaitement les dernières avancées technologiques. Encadrant le double chevron de calandre, les projecteurs sont équipés d’une rangée de leds qui s’éclairent graduellement en fonction de l’angle du volant et de la vitesse du véhicule, permettant  d’obtenir un éclairage optimal lors de la conduite de nuit sur route sinueuse.

Quant aux pneumatiques Michelin, associés à des jantes à écrou central, ils participent au caractère sportif du coupé et, surtout, leur mise au point a été intégrée à la conception du véhicule, afin d’optimiser leur résistance à l’air et contribuer ainsi à l’excellent coefficient de pénétration dans l’air du véhicule (Cx de 0,30).

 

Des ouvrants spectaculaires et facilitant l’accès à bord C-Métisse sait se montrer étonnante par les solutions techniques qu’elle met en oeuvre notamment en matière d’ouvrants.  La première surprise est la présence de portes arrière sur un véhicule constituant une parfaite représentation du coupé.

La seconde réside dans le véritable ballet qui s’offre aux yeux lors de l’ouverture des portes puisque l’accueil des passagers est mis en scène de façon impressionnante : les portières avant s’ouvrent en aile de mouette tandis que les portières arrière suivent une trajectoire hélicoïdale.

Au-delà de l’aspect visuel spectaculaire, cette solution facilite l’accès à bord ajoutant l’efficacité au panache. En effet, ces ouvrants dégagent partiellement le toit, obstacle majeur à l’accès des véhicules extrêmement bas, et permettent une accessibilité exemplaire pour ce type de véhicule.

Enfin, l’ouverture en parallélogramme du coffre participe à l’esthétique de l’ensemble.

 

Un poste de pilotage adapté au conducteur

Au poste de pilotage, l’évolution technologique a été exploitée de manière à offrir au conducteur des prestations lui permettant d’être parfaitement concentré sur sa conduite et lui offrant le maximum de plaisir au volant.

Le conducteur dispose en effet des équipements suivants :

■ un volant à commandes centrales fixes qui regroupe à portée de la main les principales commandes de confort et d’aide à la conduite (radio, limiteur de vitesse, ordinateur de bord, éclairage, clignotants et essuie-glace). Cette disposition, tout comme la présence de palettes de changement de vitesse placées derrière le volant, évite au conducteur tout mouvement inutile, lui procurant ainsi un agrément de conduite exceptionnel ;

■ des pushs de contact et de démarrage, placés sur la console de pavillon, renforçant la sensation d’être dans un avion de chasse ;

■ une position de conduite déterminée en fonction de la position optimale de l’oeil du conducteur, d’où un unique réglage en hauteur du siège pour rejoindre ce point, la présence d’un appui-tête en suspension, arrimé au pavillon, et deux commandes électriques pour ajuster le volant cuir et le pédalier aluminium. Ce réglage innovant du poste de conduite offre une position de conduite optimale tout en préservant un espace constant pour les passagers arrière.

Ces équipements high-tech s’accordent parfaitement avec le design du poste de conduite, qui se caractérise par une console centrale originale divisée par cinq griffes entre lesquelles sont disposés le levier de sélection en aluminium de la boîte de vitesses et des commandes telles que la navigation, les réglages du siège, du volant et du pédalier, l’ouverture du coffre, le réglage de la hauteur de caisse ou encore le mode sport de la suspension.

 

La console centrale se prolonge dans l’habitacle en trois barreaux lumineux afin d’informer les passagers par un jeu de lumière du mode de propulsion hybride en cours (mode ZEV - Zero Emission Vehicle -, recharge, fonction “boost”...). 

Aux jeux de lumière s’ajoutent des effets sonores perceptibles dès l’ouverture des portes qui accompagnent certains actes du conducteur (installation à bord, démarrage du véhicule, navigation dans l’ordinateur de bord) et l’informent du déploiement des ailerons aérodynamiques.

Cette mise en scène donne à C-Métisse une dimension vivante. Elle dépasse la froideur habituelle de l’objet technologique pour lui insuffler une respiration animale.

 

Un espace haut de gamme pour les passagers

Gainé de cuir blanc, l’espace réservé aux trois passagers a été traité de manière très épurée, créant une atmosphère de sérénité totale.

Les trois assises indépendantes suggèrent par leur design le confort et la légèreté. Un sentiment renforcé par les formes aériennes et les volumes creusés de l’habitacle qui, revêtu de cuir et d’inserts aluminium, confirme l’appartenance de C-Métisse à l’univers des véhicules d’exception.

Pour un accueil haut de gamme des passagers, chaque assise dispose d’un réglage indépendant de la climatisation, dont les commandes sont gravées dans le cuir des contre-portes, et d’un éclairage individuel sur le pavillon.

Grâce à un empattement généreux (3 m), parfaitement exploité, les passagers arrière bénéficient d’une habitabilité inconnue dans ce type de véhicule avec, notamment, un espace aux genoux correspondant aux standards d’une limousine.

Tapissé de cuir, les compartiments à bagages sont en harmonie avec l’espace passagers. Outre un coffre arrière à l’ouverture en parallélogramme, les passagers de C-Métisse bénéficient de deux espaces situés en arrière des roues avant permettant de placer l’ensemble de la ligne de bagages Citroën réalisée en exclusivité pour ce concept.

 

Des performances remarquables et respectueuses de l’environnement

L’intelligence de C-Métisse est de combiner :

■ une chaîne de traction hybride diesel,

■ un aérodynamisme optimisé,

■ une masse limitée.

Cette association lui permet d’offrir des performances remarquables tout en y associant une maîtrise de la consommation et le respect de l’environnement.

L’hybridation diesel au service de l’environnement, du plaisir automobile et de la sécurité C-Métisse dispose d’une chaîne de traction hybride diesel qui associe :

■ un moteur thermique diesel : le V6 HDi FAP, couplé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports, qui entraîne les roues avant et dont la puissance est de 150 kW (208 ch) ;

■ deux moteurs électriques implantés dans les roues arrière développant un couple unitaire de 400 Nm et une puissance unitaire de 15 kW (20 ch).

Grâce à l’hybridation diesel, C-Métisse participe au respect de l’environnement. C’est le cas notamment en usage urbain, avec le mode ZEV (Zero Emission Vehicle) qui permet d’accéder à un mode tout électrique “étendu” et cela dans le plus grand silence (environ 3 km à 30 km/h), ou encore sur les routes exigeant des accélérations et décélérations successives où l’hybridation permet de limiter la consommation en mettant en oeuvre de concert les deux énergies.

En usage autoroutier, le moteur thermique diesel V6 HDi avec FAP (filtre à particules), par ses qualités intrinsèques, présente un excellent rendement.

Avec cette maîtrise de la consommation de carburant et donc des émissions, C-Métisse affiche des niveaux de consommation en cycle mixte de 6,5 l/ 100 km et d’émissions de C02 de 174 g/km. 

L’agrément de conduite, qui reste au coeur des demandes des automobilistes, n’a pas été sacrifié. En cas de forte sollicitation de la pédale d’accélérateur et de demande immédiate de couple, la fonction “boost” associe au couple du moteur thermique ceux des moteurs électriques et permet à C-Métisse d’atteindre des performances dignes d’une grande sportive sans pénaliser la consommation. 

Le 0 à 100 km/h est atteint en 6,2 secondes et le 1 000 m départ arrêté est franchi en 25,4 secondes.

Plus que la recherche d’une vitesse maximale inexploitable dans les conditions normales de circulation, c’est l’agrément de conduite qui a été privilégié avec des accélérations à la fois franches et rapides.

A titre d’exemple, le passage de 80 à 120 km/h se fait en 4,2 secondes.

De plus, durant le temps du “boost”, le véhicule est en 4 roues motrices puisque les moteurs électriques entraînent les roues arrière tandis que le moteur thermique fait tourner les roues avant : la motricité est ainsi parfaitement garantie.

Enfin, lorsque les capteurs d’ESP signalent des conditions d’adhérence précaires, C-Métisse est capable de mettre en action ses moteurs électriques et donc, de passer en 4 roues motrices.

Leur déclenchement permet alors au conducteur de bénéficier d’une motricité renforcée et d’exploiter parfaitement et de façon sûre, le potentiel de C-Métisse en toutes conditions.   Outre les moteurs, la chaîne de traction est composée d’un pack de batteries haute tension qui alimente les moteurs électriques.

Ce pack, placé au centre du véhicule, est rechargé par les moteurs électriques lors des phases de décélération, transformant ainsi l’énergie cinétique du véhicule en énergie électrique.

Le système de contrôle de la chaîne de traction et de freinage, véritable centre nerveux du système, gère automatiquement la configuration énergétique : passage de 2 à 4 roues motrices, récupération d’énergie et recharge de la batterie.

 

Un aérodynamisme optimisé pour conjuguer performances et respect de l’environnement

L’aérodynamisme et la fluidité des lignes, valeurs fortes de la Marque, ont été particulièrement soignés afin de contribuer au dynamisme de C-Métisse, à l’efficacité du comportement du véhicule et à cette volonté de performances dans le respect de l’environnement.

Ainsi, les volumes de C-Métisse ne relèvent pas de l’exercice de style gratuit, puisqu’ils allient à la beauté esthétique l’efficacité dynamique. C-Métisse affiche un Cx de 0,30 obtenu, outre par ses lignes fluides et tendues, grâce à une série d’équipements novateurs  tels ces écopes aérauliques à l’avant, le fond plat sous la voiture, ces deux ailerons arrière rétractables ou encore un diffuseur arrière à aileron fixe. Tous ces dispositifs participent activement non seulement à la réduction de la traînée aérodynamique, mais également à la réduction de la portance, plaquant ainsi le véhicule au sol et augmentant sa tenue de route.

Une masse limitée pour concilier dynamisme et faible consommation

Un important travail sur le poids du véhicule a également été effectué afin de concilier dynamisme et faible consommation.  Grâce à l’adoption d’une caisse carbone et d’un treillis carbone porteur pour le groupe motopropulseur et le train avant, C-Métisse affiche un poids de 1 400 kg, batteries embarquées, ce qui est remarquable compte tenu de son gabarit.

L’architecture de la chaîne de traction hybride diesel participe aussi à ce résultat. En effet, l’implantation des moteurs électriques dans les roues arrière et la position au centre du véhicule du pack de batterie permettent une parfaite répartition des masses entre l’avant et l’arrière du véhicule et favorisent un meilleur comportement routier.

Passionnément Citroën - 2019 Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon